Decazeville. Les lauréats du Challenge à la création d’entreprise

Lors de la remise des prix. / Photo DDM BHSP

Dernièrement, a été remis à trois groupes de lauréats, les prix du tout premier « Challenge à la création d’entreprises » . La remise à eu lieu à la pépinière d’entreprises Chrysalis à Decazeville, en présence de Jean-Michel Reynes (vice-président de Decazeville Communauté) ; Nathalie Lavaurs (directrice opérationnelle du CMQE Industrie du Futur) ; Sabrina Bartoletti (directrice de Chrysalis) ; Damien Artous (directeur technique de l’entreprise STS de Decazeville) ; Marie-Charlotte Martiny (ingénieur en développement territoriale) à Chrysalis ; Guy Aldebert (délégué aux formations professionnelles et technologiques du lycée La Découverte de Decazeville) et Aurélien Béziat (délégué aux formations professionnelles et technologiques du Lycée des Métiers du Bois et de l’Habitat d’Aubin).

Les groupes de lauréats sont :

1er Prix : Thomas Freilinger, Léo Sabatié et Thibault Morand.

2e Prix : Émilien Maisonneuve, Florian Feit et Dorian Grimal.

3e Prix : Corentin Cavaillé, Antonin Salvant et Théo Fourteau

Par ailleurs, une mention spéciale d’encouragement a été décernée pour la singularité de leur projet à Alix Crochet, Benjamin Nègre et Théo Mouly.

De prochaines éditions

« Bravo à tous pour la Réussite de leur projet ! Nous félicitations également l’ensemble des étudiants pour leur implication, leur enthousiasme et le travail fourni depuis novembre 2021. Nous remercions les tuteurs de les avoir accompagnés tout au long de cette aventure entrepreneuriale, ainsi que l’ensemble des chefs d’entreprise, des responsables de la formation professionnelle et technologique, des responsables de Decazeville Communauté pour leur présence, leur soutien, leur disponibilité et leur écoute » ont souligné les organisateurs.

Cette action pilotée par Sabrina Bartoletti, directrice de Chrysalis, en partenariat avec le CMQE Industrie du Futur, ouvre ainsi la voie vers de prochaines éditions.

Une action issue d’une des 17 fiches-actions du Programme d’Investissement d’Avenir (#PIA 3) pour lequel le CMQE Industrie du Futura été lauréat en février 2020. Nommée « 4.1 : Service aux apprenants : Plateforme apprentissage & entreprenariat – Développer la culture de l’entreprenariat », cette action a pour objectif de sensibiliser les jeunes étudiants à la création d’entreprise.

La Dépêche du midi – Publié le 14/05/22

Decazeville. 21 classes de 4è ont visité des entreprises !

Mecanic Vallée & le CMQE Industrie du Futur se mobilisent pour faire connaître les métiers de l’industrie et les entreprises du territoire auprès des scolaires.

Les collégiens de Rieupeyroux ont visité Acti-Group Alméras. / DR.

21 rencontres ont eu lieu dans le cadre du dispositif « Match aller-Match retour » : après avoir rencontré le ou la représentant.e d’une entreprise du territoire dans leur classe en novembre, les élèves et leur enseignant ont été accueillis en avril au sein de l’entreprise pour une visite guidée. L’objectif était de poursuivre le premier échange de novembre en permettant aux élèves de visualiser de manière concrète l’entreprise et son fonctionnement et de rencontrer les salariés pour découvrir de manière pratique leurs métiers.

Cette année, 21 classes de 4e des collèges de l’Ouest Aveyron : Jean Jaurès de Cransac, Paul Ramadier de Decazeville, Sainte-Foy de Decazeville, Georges Rouquier de Rignac, Lucie Aubrac de Rieupeyroux, Saint-Louis de Capdenac, Voltaire de Capdenac, Saint-Géraud de Montbazens-Rignac ont visité une entreprise entre le 1er et le 15 avril.

Les entreprises MTI, Sampec, Les Thermes de Cransac, Découp 3 D, Aveymecanic, Bennes RCI, Mecojt, Béton du Rourgue, STS, Matière, Sogefi, 2PS, Pattyn, Moulin Calvet, Alameras, Raynal & Roquelaure, Fives Groupe, VPM Automation/ Pracartis, Nutergia, Caste Industrie, VM Building Solutions participent à ces rencontres scolaires-entreprises dont l’objectif est de faire connaître le monde de l’entreprise et de valoriser les activités industrielles du territoire pour favoriser l’attractivité des métiers industriels auprès des jeunes et notamment des jeunes filles. Et ainsi susciter des vocations…

La Dépêche – Publié le 27 /04/2022

Rodez : le robot du lycée Monteil écrase la concurrence et se qualifie pour la finale nationale

Deux. Les représentants du lycée Monteil de Rodez n’étaient que deux à défendre leur chance face à l’armada déployée par les 14 autres équipes du Grand Sud Ouest venues, il y a quelques jours, défendre leurs chances au concours de robotique organisé à la Cité de l’espace, à Toulouse. 

Les représentants des 15 équipes venant  de tout le Grand Sud ouest (de la Rochelle à Marseille) se sont retrouvés récemment pour prendre part au concours de robotique organisé par Planète Sciences à la Cité de l’espace à Toulouse.  
Malgré un niveau de compétition toujours plus élevé, le robot présenté par les lycéens de Monteil a réussi à se classer à la première place à l’issue des qualifications. Une première place synonyme de qualification aux phases finales pour les Aveyronnais de Monteil. « Cette année encore la prouesse a été technologique et humaine, explique leur enseignant et accompagnateur Christophe Rieux.  En ce sens le robot a fait sensation sur le stand à Toulouse.  A la remise des trophées, les autorités ont noté la fierté que la coupe reste occitane. Ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps, ont-ils aussi  précisé ». 

Qualifiés pour la finale nationale

« Seuls deux lycéens de première étaient présents au concours, mais ils ont assuré en sachant faire preuve de régularité », poursuit l’enseignant. En effet, partis derniers à la fin de la première série de matchs – dû à un manque d’entraînement certainement, selon leur enseignant –  ils ont remonté au classement au fil de la journée allant même jusqu’à créer la surprise en fin de journée.
 Les deux lauréats ruthénois sont désormais tournés vers la prochaine étape, à  savoir, la finale nationale qui se déroulera à la Roche-sur-Yon, le week-end de l’Ascension. « Sur place, nous allons nous confronter aux 64 meilleures équipes sélectionnées sur tout le territoire national », jubile celui qui sera à leurs côtés pour cette nouvelle aventure. Sans attendre davantage, les deux lycéens plus motivés que jamais se sont remis au travail pour perfectionner leur robot et tenter d’accrocher un podium. Réponse après le 26 mai.

Centre Presse – Publié le 24/04/2022 – Rachid Benarab

Decazeville. Les chaudronniers vont fabriquer une boîte à feu

En lien avec Olivier Guiraud, lieutenant, formateur et adjoint au chef de Centre de secours du Bassin, les enseignants et les élèves de l’atelier de chaudronnerie du lycée la Découverte vivent une aventure industrielle et humaine peu ordinaires.

Au courant des compétences du lycée decazevillois et soucieux de réaliser des économies, le SDIS de l’Aveyron a proposé aux professeurs Samuel Gomez et Patrick Alleguède de confectionner “une boîte à feu” qui permet d’entraîner les pompiers qui doivent intervenir au milieu des flammes.

Outil pédagogique

Le projet consiste à transformer un container maritime en boîte à feu fonctionnelle. Pour ce faire, quinze élèves de CRCI 1 (première année de BTS en chaudronnerie) ont pris part à un exercice réel, une expérience peu banale. Puis les enseignants ont relevé les attentes des sapeurs pompiers et établi un cahier des charges dans le but de délivrer l’outil pédagogique de formation incendie souhaité au plus vite.

La dépêche – Le 11/04/2022 – Correspondant

Decazeville. Diffuser les nouvelles technologies : les enjeux

Enseignants et étudiants devant le « Démobus » avec des outils et du matériel d’avant-garde. Photo DDM.

Les qualifications nécessaires du secteur industriel ont évolué avec l’arrivée de ce que l’on appelle la 4e révolution industrielle, nommée aussi industrie 4.0 ou encore industrie du futur.

Le Campus des métiers et des qualifications d’excellence industrie du futur, installé au lycée la Découverte à Decazeville, va dans ce sens, s’impliquant sur le territoire de la Mecanic Vallée pour fournir des dispositifs de qualité, impulsant la transition vers l’industrie 4.0, tout en créant des outils en cohérence avec les besoins du territoire et de ses entreprises.nAssocié au programme d’investissement d’Avenir (PIA 3), le Campus des métiers et des qualifications d’excellence industrie du futur, dans le cadre de l’obtention de sa labellisation « excellence » en 2020, a reçu un financement, débouchant sur 17 fiches actions de grandes ampleurs dont 3 transversales qui sont à l’œuvre sur les 10 prochaines années sur le territoire Lot-Aveyron.

réunions avec des industriels

La fiche 2.1 porte sur la diffusion technologique avec plusieurs journées consacrées à informer les étudiants, les enseignants et les industriels sur les évolutions des pratiques, des compétences et des technologies vers l’industrie du futur.

La première de ces journées a comporté une réunion qui s’est tenue avec des industriels, conscients de ces nouveaux enjeux, et les élèves de chaudronnerie du lycée decazevillois. Puis, les lycéens ont visité le camion « Démobus » de la société ESAB (inventeur de la première électrode de soudage enrobée au monde en 1904), qui attache une importance particulière à l’innovation et au progrès permanents. Enfin, ils ont découvert notamment les nouveaux postes à souder connectés, avec une approche pratique.

Le professeur coordonnateur Stéphane Longueville complète : « Nos élèves en chaudronnerie soudage se sont ainsi familiarisés avec du matériel et des outils de digitalisation au potentiel important. Par exemple, on peut désormais programmer son poste à souder avec son téléphone portable via une application. Je précise que l’un des intervenants et responsables de la société ESAB est un de nos anciens étudiants en BTS chaudronnerie, montrant au passage la qualité de nos formations ».

La Dépêche – Publié le 04/04/2022 – DL

Capdenac-Gare. Fives Machining accueille une classe du collège Voltaire en immersion

Damien Poyard, directeur de recherche, développement, prospection a présenté toutes les facettes de l’entreprise aux élèves. ©DR

La classe de 4e A du collège Voltaire a eu le privilège d’être accueillie chez Fives Machining – Forest Liné Capdenac, pour une découverte approfondie de l’entreprise pendant deux jours et demi. C’est la quatrième année que le collège participe au dispositif « classe en entreprise » de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM).

Se confronter à la réalité du monde de l’entreprise

Les élèves, encadrés par leur professeure principale, Mme David et leur professeure-documentaliste, Mme Stakhovski-Blanc, ont alterné les visites, les rencontres avec les salariés et les cours à l’intérieur de l’entreprise de métallurgie.

Ce projet a pour objectif de permettre aux élèves de découvrir le fonctionnement d’une entreprise et de ses métiers. Dans un même temps, les jeunes ont l’occasion d’élaborer leur projet d’orientation, en confrontant leurs représentations du monde du travail aux réalités de l’entreprise et de ses métiers. L’expérience s’inscrit ainsi dans le « parcours avenir » des élèves.

about:blank

À la suite de cette immersion, chaque jeune va préparer une restitution, qui sera ensuite présentée à Toulouse, le 31 mai prochain, lors de l’Industrie Cup.

Le collège Voltaire tient particulièrement à remercier M. Damien Poyard, directeur de recherche, développement, prospection et M. Xavier Palot, responsable des ressources humaines chez Fives Capdenac, ainsi que tous les salariés de l’entreprise pour leur accueil et leur disponibilité.

La Dépêche – Correspondant – 12/03/2022

AUJOURD’HUI, LES POSTES À SOUDER SONT CONNECTÉS

L’INDUSTRIE DU FUTUR À DECAZEVILLE

Jean-Luc Viargues, Proviseur du lycée professionnel, attentif aux explications techniques © PL

Le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence est un réseau d’établissements d’enseignement secondaire et supérieur, de centres de formation initiale ou continue. Ce sont 2000 élèves et étudiants de la formation professionnelle et technologique du niveau Bac au niveau Ingénieur qui sont représentés sur le territoire de la Mecanic Vallée.
Le Démobus de la société ESAB était présent, un véritable outil pédagogique complété par une collection importante de poste à souder de toutes catégories. Le but de ces journées portant sur les nouvelles technologies de l’industrie du futur est d’informer les étudiants, les enseignants et les industriels sur l’évolution des technologies futures.
Cette première diffusion technologique a eu lieu au Lycée de la Découverte mardi 8 mars et à porter sur les postes à souder connectés.
Les élèves et professeurs pouvaient s’initier à l’utilisation de ces outils connectés, tant dans l’atelier que dans le Démobus.

Le Petit Journal Aveyron – PL

Decazeville. Un challenge à la création d’entreprise

Une initiative vouée à inciter les jeunes à voler de leurs propres ailes en créant leur entreprise a pris corps au Campus des métiers et des qualifications d’excellence où une trentaine de jeunes issus du lycée La découverte de Decazeville et du lycée des Métiers du bois et de l’habitat d’Aubin ont pris part à la première des trois sessions de ce Challenge à la création d’entreprises.

Face à eux, d’anciens élèves issus de formations similaires devenus chefs d’entreprise ont livré leurs témoignages et répondu aux nombreuses questions de l’assemblée.

« Pour créer sa propre entreprise, il n’est nullement besoin d’être le premier de la classe, mais en revanche les porteurs de projets doivent faire preuve de passion pour leur activité et d’une ténacité sans failles pour mettre en avant les qualités, technique et économique, de leurs idées », ont conseillé les chefs d’entreprise aux étudiants scolarisés en BTS. S’adressant aux jeunes, François Marty, le président de Decazeville communauté, et partenaire de cette action, a salué ce dispositif visant à développer la culture de l’entreprenariat, en les encourageant, « vous êtes l’avenir de ce territoire où plein de belles choses restent à réaliser ». Tandis que, de son côté, Jean-Luc Viargues, le président du Campus des métiers, soulignait, « ce bel exemple de synergie entre les organismes de formation et les entreprises installées sur ce territoire ».

Épauler les futurs créateurs

L’objectif de cette première séance étant de sensibiliser les étudiants à la création d’entreprise, puis de leur présenter les dispositifs de soutien développés par différentes structures d’accompagnement comme la pépinière d’entreprises Chrysalis. Les deux prochains rendez-vous, courant décembre et janvier prochains, inviteront les élèves à aller plus loin en détaillant leurs projets avant de le soumettre à un jury qui récompensera trois lauréats en leur remettant des prix d’une valeur de 4 000 €.


La Dépêche – Publié le 04/12/2021 DM

Rodez. Les lycéens s’ouvrent aux métiers de l’industrie

Les neuf classes de seconde du lycée Monteil ont été sensibilisées aux métiers de l’industrie.

Dans le cadre de la semaine nationale de l’Industrie, des structures et des entreprises du territoire se mobilisent pour faire connaître aux scolaires les filières de formation et les métiers de l’Industrie.

Le Campus des Métiers et des Qualifications d’excellence industrie du futur et l’association Mecanic Vallée proposent depuis de nombreuses années des actions destinées à faire connaître les filières de formation et les métiers de l’industrie à différents publics. Aussi, afin de proposer des outils adéquats et de nouveaux modes d’actions, ils ont une nouvelle fois travaillé de concert pour répondre, fin 2019, à l’appel à projet Info-Métiers commencé par la Région occitanie. Avec l’aide de l’association Science animation ils ont inventé “la boîte à métiers industrie du futur”. Une boîte à outils grâce à laquelle ils ont remporté cet appel à projet.

“Un outil à diffuser le plus largement possible”

Ce nouvel outil financé par la Région permet de faire découvrir aux scolaires, plus particulièrement ceux de troisième, seconde et première, les métiers de l’industrie via des technologies de l’industrie 4.0 (liées au numérique). “Cet outil va permettre aux jeunes de constater la diversité des métiers scientifiques et techniques dans le domaine de l’industrie”, se plaît à penser Nathalie Lavaurs, la directrice opérationnelle de cette action de sensibilisation commencée ce mercredi.

Une action qui s’est achevée, hier après-midi, au lycée Monteil.

Les jeunes – ils étaient 300 environs, soit les 9 classes de seconde – ont également été sensibilisés via un jeu de rôles ludique et pédagogique, aux stéréotypes de genre dans les représentations des sciences et des technologies. À la fin, nous avons même mis en pratique une démarche scientifique et un travail d’équipe”, précise l’intervenante qui ambitionne de voir cet outil diffusé et utilisé dans tous les établissements scolaires du département, voire au-delà grâce à sa version dématérialisée.

Le kit de la boîte à métiers est en téléchargement gratuit sur : https://www.mecanicvallee.com

Pour en savoir plus :http://decouverteindustrie@mecanicvallée.com

https://www.ladepeche.fr/2021/11/19/les-lyceens-souvrent-aux-metiers-de-lindustrie-9936963.php

La Dépêche Aveyron – Publié le 19/11/2021 – R.B.