Conques-en-Rouergue. Les collégiens de Bagnac découvrent les métiers de l’industrie mécanique et le village

Le Campus des métiers et des qualifications d’excellence Industrie du Futur et Mecanic Vallée organisaient une journée de découverte des métiers et des filières de formation de l’industrie mécanique ainsi que du patrimoine culturel de Conques, le 21 juin, pour les élèves de 4e du collège de Bagnac-sur-Célé.

Cette journée a été préparée dans le cadre des Cordées de la réussite, un dispositif piloté par le rectorat et porté sur le territoire par le Campus des métiers de l’industrie du futur qui assure ses missions d’accompagnement et d’orientation. Un réel levier d’égalité des chances, en luttant contre l’autocensure des élèves par un soutien continu dès la classe de 4e, jusqu’au baccalauréat et au-delà. Camille Esquerré, cheffe de projets pour Mecanic Vallée, et Nathalie Lavaurs, directrice opérationnelle du CMQE Industrie du Futur, ont animé une table ronde avec plusieurs intervenants et intervenantes issus d’entreprises de Mecanic Vallée : Sermati et Défi 12 et des élèves des centres de formation du territoire : IUT de Figeac et école d’ingénieur.es 3IL.

Les professionnels et les élèves en formation ont présenté leurs différents parcours et métiers au sein de leurs entreprises. Ils ont échangé avec les élèves de 4e du collège Les Castors de Bagnac-sur-Célé et leur enseignant et cheffe d’établissement. Suite à la table ronde les élèves ont participé à des ateliers avec les intervenants et présenté par équipe un petit pitch de restitution de la matinée.

Cette matinée a permis de faire découvrir aux élèves la diversité des métiers existants dans les entreprises de la Mecanic Vallée, accessibles à différents niveaux d’études et après des parcours très variés, de présenter des entreprises du territoire, de répondre aux questions des élèves sur leur orientation et de faciliter les échanges entre les mondes scolaire et professionnel. La journée s’est poursuivie par la visite de Conques en Aveyron, guidée par des professionnels de l’office du tourisme et au travers d’un parcours numérique. Cette journée est la troisième du même type organisée cette année.

La Dépêche – Publié le 06/07/2022

Nouveauté : Rejoignez notre communauté étudiante !

L’équipe du Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence de l’Industrie du Futur a pris l’initiative de créer un groupe LinkedIn dédié aux étudiants de notre réseau de la formation : anciens, étudiants actuels, candidats… Le but : l’entraide !

Grâce à cette communauté tous les étudiants pourront échanger sur leurs parcours de formation, partager des informations sur des offres de stage, apporter des conseils, des avis en lien avec l’industrie et en particulier l’industrie 4.0.

C’est aussi l’occasion d’échanger sur nos sujets de prédilection : Matériaux Composites et Plasturgie, Conception, Chaudronnerie, Qualité & Contrôle, Maintenance industrielle (prévisionnelle), Numérique, Electronique/Electrotechnique, Automatisme.

En bref, une véritable plateforme d’échange afin de construire la meilleure vie étudiante possible avant, pendant, et après la formation au sein du réseau du CMQE Industrie du Futur.

L’échange est une des valeurs clés qui nous importe, un soutient aussi pratique qu’amicale !

N’hésitez pas à rejoindre vous aussi cette communauté, en cliquant ici.

Decazeville. 21 classes de 4è ont visité des entreprises !

Mecanic Vallée & le CMQE Industrie du Futur se mobilisent pour faire connaître les métiers de l’industrie et les entreprises du territoire auprès des scolaires.

Les collégiens de Rieupeyroux ont visité Acti-Group Alméras. / DR.

21 rencontres ont eu lieu dans le cadre du dispositif « Match aller-Match retour » : après avoir rencontré le ou la représentant.e d’une entreprise du territoire dans leur classe en novembre, les élèves et leur enseignant ont été accueillis en avril au sein de l’entreprise pour une visite guidée. L’objectif était de poursuivre le premier échange de novembre en permettant aux élèves de visualiser de manière concrète l’entreprise et son fonctionnement et de rencontrer les salariés pour découvrir de manière pratique leurs métiers.

Cette année, 21 classes de 4e des collèges de l’Ouest Aveyron : Jean Jaurès de Cransac, Paul Ramadier de Decazeville, Sainte-Foy de Decazeville, Georges Rouquier de Rignac, Lucie Aubrac de Rieupeyroux, Saint-Louis de Capdenac, Voltaire de Capdenac, Saint-Géraud de Montbazens-Rignac ont visité une entreprise entre le 1er et le 15 avril.

Les entreprises MTI, Sampec, Les Thermes de Cransac, Découp 3 D, Aveymecanic, Bennes RCI, Mecojt, Béton du Rourgue, STS, Matière, Sogefi, 2PS, Pattyn, Moulin Calvet, Alameras, Raynal & Roquelaure, Fives Groupe, VPM Automation/ Pracartis, Nutergia, Caste Industrie, VM Building Solutions participent à ces rencontres scolaires-entreprises dont l’objectif est de faire connaître le monde de l’entreprise et de valoriser les activités industrielles du territoire pour favoriser l’attractivité des métiers industriels auprès des jeunes et notamment des jeunes filles. Et ainsi susciter des vocations…

La Dépêche – Publié le 27 /04/2022

Decazeville. Le collège de Bagnac en immersion

Dans le cadre des “Cordées de la réussite”, en lien avec le lycée la Découverte et le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence Industrie du Futur, les élèves de 4e du collège de Bagnac (Lot) avec la principale Mme Landes ont visité le lycée. Répartis en deux groupes, ces futurs lycéens ont découvert notamment les ateliers de chaudronnerie, d’usinage-outillage, de plasturgie-composites.

Cordées de la réussite

“Les Cordées de la réussite constituent un programme de mise en réseau des établissements pour accompagner les projets d’orientation des élèves. Certains collégiens n’ont pas encore fait le choix de leur orientation ou parfois hésitent. C’est l’occasion de leur faire découvrir des métiers dans l’industrie qui embauchent. C’est également une manière pour le lycée decazevillois de créer des liens et attirer des futurs élèves vers des métiers d’avenir”, explique Patricia Marino, au nom du Campus des métiers.

La Dépêche – Le 11/04/2022 – Correspondant

Capdenac-Gare. Fives Machining accueille une classe du collège Voltaire en immersion

Damien Poyard, directeur de recherche, développement, prospection a présenté toutes les facettes de l’entreprise aux élèves. ©DR

La classe de 4e A du collège Voltaire a eu le privilège d’être accueillie chez Fives Machining – Forest Liné Capdenac, pour une découverte approfondie de l’entreprise pendant deux jours et demi. C’est la quatrième année que le collège participe au dispositif « classe en entreprise » de l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM).

Se confronter à la réalité du monde de l’entreprise

Les élèves, encadrés par leur professeure principale, Mme David et leur professeure-documentaliste, Mme Stakhovski-Blanc, ont alterné les visites, les rencontres avec les salariés et les cours à l’intérieur de l’entreprise de métallurgie.

Ce projet a pour objectif de permettre aux élèves de découvrir le fonctionnement d’une entreprise et de ses métiers. Dans un même temps, les jeunes ont l’occasion d’élaborer leur projet d’orientation, en confrontant leurs représentations du monde du travail aux réalités de l’entreprise et de ses métiers. L’expérience s’inscrit ainsi dans le « parcours avenir » des élèves.

about:blank

À la suite de cette immersion, chaque jeune va préparer une restitution, qui sera ensuite présentée à Toulouse, le 31 mai prochain, lors de l’Industrie Cup.

Le collège Voltaire tient particulièrement à remercier M. Damien Poyard, directeur de recherche, développement, prospection et M. Xavier Palot, responsable des ressources humaines chez Fives Capdenac, ainsi que tous les salariés de l’entreprise pour leur accueil et leur disponibilité.

La Dépêche – Correspondant – 12/03/2022

Les filières scientifiques et industrielles recrutent des filles : on vous laisse écouter !

Retour sur la matinée IndustriELLES que nous avons co-organisé avec Mecanic Vallée le mardi 08 mars au Lycée Champollion de Figeac avec les interviews de Camille Esquerré, Cheffe de projet à Mecanic Vallée et Marianne Pradalier, Directrice des Ressources Humaines chez VPM AUTOMATION – groupe PRACARTIS.

Bonne écoute (© Radio TOTEM) :

Camille Esquerré
Marianne Pradalier

Figeac. Une semaine de stage inédite pour des collégiens de Masbou

Huit élèves de 4e et 3e Segpa du collège Masbou qui n’ont pas trouvé de stage en entreprise bénéficient toute la semaine d’un stage particulier de découverte des métiers de l’industrie.

Les collégiens de Masbou ont commencé hier leur semaine de stage en découvrant le plateau technique du lycée Champollion à Figeac. DDM JC Boyer

Toujours compliqué, la recherche d’un stage en entreprise s’est révélée impossible dans le contexte sanitaire actuel pour certains élèves du collège Masbou. Un groupe de huit jeunes, quatre en classe de 4è et quatre de 3è Segpa, n’a pas pu trouver un accueil en milieu professionnel cette année. Qu’à cela ne tienne, une alternative originale proposée par le Campus des métiers et des qualifications d’excellence industrie du futur à vu le jour, permettant aux élèves dépourvus de stage de vivre une semaine de découverte dans diverses structures professionnelles et de formation du territoire.

« Il fallait trouver une solution pour ces jeunes. Grâce à nos partenaires, nous avons pu mettre en place cette semaine. C’est une chance pour ces jeunes d’en bénéficier et de pouvoir découvrir les formations et les métiers dits industriels, connus mais aussi beaucoup de métiers cachés, sur un rythme soutenu et diversifié », se félicite la principale du collège Masbou, Stéphanie Bronquart.

Des visites en entreprises et des découvertes de formations

Depuis lundi matin et jusqu’à vendredi après-midi, les huit collégiens suivent un planning chargé rythmé par les visites en entreprises et les découvertes des filières. C’est une semaine de stage de découverte à travers des visites d’entreprises qui nous ouvrent leurs portes dans le secteur de la Mecanic Vallée comme Chassint Peinture, le Leclerc Drive, le CEA de Gramat, les Fermes de Figeac ou encore le Syded de Gourdon. L’idée est de leur montrer l’ensemble des métiers de l’industrie qui recrutent mais aussi de leur présenter les filières et les formations à travers des visites des plateaux techniques du lycée Champollion à Figeac et du lycée la Découverte à Decazeville ou encore le Centre de formation de l’industrie à Cambes », détaille Nathalie Lavaurs, directrice du Campus des métiers et des qualifications, qui encadre l’opération avec Nicole Barbier, ingénieure pour l’école au rectorat de Toulouse. L’opération reçoit un très bon accueil. « Sur ce territoire, nos entreprises ont besoin de ces jeunes formés à ces métiers », rappelle Nathalie Lavaurs. Une première expérimentation de cette semaine de stage particulière avait été menée avec succès l’an dernier. « C’est vraiment une proposition clé en main qui une vraie opportunité pour les élèves », souligne la principale du collège Masbou. Le nouveau dispositif s’inscrit dans l’accompagnement à l’orientation et ouvre de belles perspectives pour les jeunes du territoire dès le collège.

La Dépêche 15/02/2022 – Audrey Lecomte

Decazeville. Un challenge à la création d’entreprise

Une initiative vouée à inciter les jeunes à voler de leurs propres ailes en créant leur entreprise a pris corps au Campus des métiers et des qualifications d’excellence où une trentaine de jeunes issus du lycée La découverte de Decazeville et du lycée des Métiers du bois et de l’habitat d’Aubin ont pris part à la première des trois sessions de ce Challenge à la création d’entreprises.

Face à eux, d’anciens élèves issus de formations similaires devenus chefs d’entreprise ont livré leurs témoignages et répondu aux nombreuses questions de l’assemblée.

« Pour créer sa propre entreprise, il n’est nullement besoin d’être le premier de la classe, mais en revanche les porteurs de projets doivent faire preuve de passion pour leur activité et d’une ténacité sans failles pour mettre en avant les qualités, technique et économique, de leurs idées », ont conseillé les chefs d’entreprise aux étudiants scolarisés en BTS. S’adressant aux jeunes, François Marty, le président de Decazeville communauté, et partenaire de cette action, a salué ce dispositif visant à développer la culture de l’entreprenariat, en les encourageant, « vous êtes l’avenir de ce territoire où plein de belles choses restent à réaliser ». Tandis que, de son côté, Jean-Luc Viargues, le président du Campus des métiers, soulignait, « ce bel exemple de synergie entre les organismes de formation et les entreprises installées sur ce territoire ».

Épauler les futurs créateurs

L’objectif de cette première séance étant de sensibiliser les étudiants à la création d’entreprise, puis de leur présenter les dispositifs de soutien développés par différentes structures d’accompagnement comme la pépinière d’entreprises Chrysalis. Les deux prochains rendez-vous, courant décembre et janvier prochains, inviteront les élèves à aller plus loin en détaillant leurs projets avant de le soumettre à un jury qui récompensera trois lauréats en leur remettant des prix d’une valeur de 4 000 €.


La Dépêche – Publié le 04/12/2021 DM

Figeac. « Au crible de la science » pour des lycéens

Lundi 22 novembre les élèves du lycée Champollion de 1ère et 2nde année de BTS Systèmes Numériques et leur enseignant Stéphane Michelet ont eu la chance d’accueillir deux intervenantes extérieures : Catherine Thèves, chercheure au CNRS et Sophie Chaulaic, journaliste scientifique, dans le cadre de l’émission « Au crible de la science » proposée par Quai des Savoirs.

Au premier plan les élèves et en arrière-plan les intervenants du débat © La Dépêche

Au programme de cette rencontre, une discussion autour de l’intelligence artificielle (IA) dans tous ses aspects. Les élèves ont pu demander tout ce qu’ils ont toujours voulu savoir autour de ce sujet, que ce soit en termes de philosophie, de prédiction sur le futur ou même de questions techniques. Toutes leurs questions ont été enregistrées, et seront rapportées à des chercheurs spécialisés, qui y répondront dans des podcasts audios. En Mars, après publication des podcasts, le chercheur et les classes se rencontreront pour discuter des réponses apportées dans les podcasts et débattre.

Ces podcasts sont faits avec et pour les lycées et leurs enseignants, et sont à retrouver sur le média en ligne Exploreur de l’Université Fédérale De Toulouse.

Les podcasts de la première saison sont disponibles au lien suivant exploreur.univ-toulouse.fr/le-podcast-au-crible-de-la-science

Le Dépêche – Publié le 29/11/2021