HERVÉ DANTON : « TOUTE LA FORCE D’UN RÉSEAU… »

LA MECANIC VALLÉE AU LYCÉE MONTEIL

Le délégué de Mecanic Vallée, Hervé Danton : « Le Campus des métiers est leader d’un nouveau projet européen. » Ici, lors son intervention au lycée Monteil. Crédits : Photo Daniel Escoulen

Hervé Danton, délégué de l’association Mecanic Vallée, qui regroupe en son sein 160 industriels et une quarantaine de partenaires institutionnels et d’organismes de formation, se dit très favorable au « mélange des mondes ». Pour lui, en effet, « la force d’un réseau tient à sa capacité à travailler tous ensemble pour mieux partager la pluralité des savoirs industriels. »

Hervé Danton explique volontiers que la journée technique, organisée le 8 décembre dernier au lycée Monteil par le CMQE Industrie du Futur Occitanie et la PFT CONPIM, participe d’un puissant effet de réseau bénéfique à l’ensemble des partenaires.

« Regroupement de lycées professionnels et de partenaires industriels, le Campus des métiers et des qualifications Excellence (CMQE) Industrie du futur Occitanie a pour effet de mettre en ordre de bataille et en synergie l’ensemble des centres de formations industrielles qui maillent les départements du Lot et de l’Aveyron.

Pour nous professionnels, devait ajouter le délégué de Mecanic Vallée, l’organisation de cette journée technique au lycée Monteil représente une évolution majeure pour le Campus et sa vocation. Des spécialistes sont venus y diffuser des savoirs auprès de personnes volontaires. Cela fait déjà bien des années que nous n’avions pas participé à ce genre d’opération ! Pour un responsable de PME, c’est la seule façon de se former sur un plan technique. »

Le CMQE Industrie du Futurqui accompagne la filière par la formation, l’innovation, le développement économique et social de notre territoire, bénéficie du soutien du Programme d’investissements d’avenir (PIA), programme mis en place par l’État pour financer des investissements innovants, afin de permettre à la France d’augmenter son potentiel de croissance et d’emplois.

D’autres journées techniques ont été programmées à l’horizon 2022, journées sur lesquelles nous reviendrons en temps utile.

Le Petit Journal (Aveyron) – D. Escoulen

Figeac. « Au crible de la science » pour des lycéens

Lundi 22 novembre les élèves du lycée Champollion de 1ère et 2nde année de BTS Systèmes Numériques et leur enseignant Stéphane Michelet ont eu la chance d’accueillir deux intervenantes extérieures : Catherine Thèves, chercheure au CNRS et Sophie Chaulaic, journaliste scientifique, dans le cadre de l’émission « Au crible de la science » proposée par Quai des Savoirs.

Au premier plan les élèves et en arrière-plan les intervenants du débat © La Dépêche

Au programme de cette rencontre, une discussion autour de l’intelligence artificielle (IA) dans tous ses aspects. Les élèves ont pu demander tout ce qu’ils ont toujours voulu savoir autour de ce sujet, que ce soit en termes de philosophie, de prédiction sur le futur ou même de questions techniques. Toutes leurs questions ont été enregistrées, et seront rapportées à des chercheurs spécialisés, qui y répondront dans des podcasts audios. En Mars, après publication des podcasts, le chercheur et les classes se rencontreront pour discuter des réponses apportées dans les podcasts et débattre.

Ces podcasts sont faits avec et pour les lycées et leurs enseignants, et sont à retrouver sur le média en ligne Exploreur de l’Université Fédérale De Toulouse.

Les podcasts de la première saison sont disponibles au lien suivant exploreur.univ-toulouse.fr/le-podcast-au-crible-de-la-science

Le Dépêche – Publié le 29/11/2021

On vous dit tout : Notre Grand Projet PIA !

Nous allons tâcher de vous expliquer et vous faire découvrir au fil des semaines notre Grand Projet dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) pour lequel le CMQE Industrie du Futur a été lauréat en février 2020.

Pour commencer, c’est quoi le PIA ?

Le programme d’investissements d’avenir (PIA) est un programme de l’État français destiné à soutenir un effort d’investissement massif et ciblé dans la recherche et l’innovation et par là-même, à soutenir la compétitivité, la croissance et l’emploi sur nos territoires.

Le programme comprend 6 axes stratégiques pour l’avenir. Les investissements ont vocation à promouvoir l’excellence française en matière d’enseignement supérieur et de recherche. Ils financent un continuum d’action allant de la recherche fondamentale à l’innovation industrielle, en passant par la formation, le transfert de technologie, la maturation etc.

Le label d’Excellence, associé à l’obtention du PIA Campus des Métiers et des Qualifications (CMQ), vise à amplifier l’impact des actions du CMQ et à développer de nouveaux projets au service des filières industrielles absolument stratégiques et soumises à une concurrence mondiale de plus en plus forte ces dernières années. C’est dans le cadre du volet « Territoires d’Innovation Pédagogique » que notre projet s’inscrit – opéré par la Banque des Territoires.

Notre Campus des Métiers et des Qualification Industrie du Futur est consacré en particulier au secteur de l’industrie de la mécanique : des systèmes innovants et mécatronique en Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

La formation et la recherche s’imposent toujours davantage comme des leviers du maintien de l’avance technologique, de la productivité et de l’employabilité dans ce contexte éminemment concurrentiel.

Cette réalité qui s’impose de manière croissante, suppose que notre CMQ Industrie du Futur se donne les moyens d’un projet encore plus ambitieux et en phase avec de nouveaux enjeux.

La labellisation Campus d’Excellence en février 2020, vise ainsi, à mieux accompagner les entreprises dans les mutations en cours du modèle économique et technologique français dans le cadre de la mondialisation et à répondre au défi de l’Industrie du Futur sur les 10 prochaines années.

Ainsi, grâce à l’obtention du financement du PIA, des actions de grandes ampleurs vont pouvoir être concrétisées sur ces 10 prochaines années sur le territoire Mecanic Vallée

Elles sont d’ailleurs à l’œuvre depuis fin 2020 !


Le CMQE Industrie du Futur rassemble des établissements d’enseignement secondaire (généraux, technologiques et professionnels) et d’enseignement supérieur, d’organismes de formation, de laboratoires de recherche et de partenaires économiques et associatifs, mobilisés sur le champ des activités du CMQE Industrie du Futur qui couvre les domaines de la conception, de la fabrication, de la maintenance, du contrôle qualité et les métiers périphériques liés à la gestion administrative.

Lycées : lycée polyvalent Gaston Monnerville de Cahors ; lycée Champollion de Figeac (LGT et LP) ; lycée polyvalent La Découverte de Decazeville ; lycées Alexis Monteil de Rodez (LGT et LP)

Centres de formation d’apprentis : CFA Académique ; CFAI midi Pyrénées – Antenne de Figeac (46) ; CCI de L’Aveyron ; CFI UIMM

Organismes de formation continue : Greta Midi Pyrénées Nord ; CFI UIMM

Enseignement supérieur : IUT de Figeac (université Jean Jaurès Toulouse) ; IUT de Rodez (Université Toulouse 1 Capitole) ; École nationale supérieure des Mines d’Albi-Carmaux

Laboratoires de recherche : Institut Clément Ader (École des Mines d’Albi) ; LRPMIP (IUT de Figeac) ; CEG – Centre d’études de Gramat (CEA), Université Champollion Albi – groupe Serious Game Research Lab (SGRL), Laboratoire ROC – Recherche Opérationnelle/Optimisation Combinatoire/Contraintes Rodez

Partenaires territoriaux : partenaires de la Mecanic Vallée (préfectures de l’Aveyron et du Lot, DREEST Midi-Pyrénées, CCI Lot et Aveyron, Aveyron expansion, Communautés de Communes (Lot et Aveyron), etc.)

Plateformes technologiques : PFT CONPIM – Conception de produits industriels en multi-sites (lycée la Découverte de Decazeville) ; PFT RASCOL – Produits et processus automatisés (lycée Rascol d’Albi)

Entreprises : entreprises partenaires de la Mecanic Vallée (143 entreprises) – Cluster : Mecanic Vallée


Notre grand projet PIA s’articule autour de 3 axes majeurs

> Développer l’attractivité des formations et de la filière des systèmes innovants et mécatronique

> Adapter l’offre de formation aux besoins des entreprises du territoire et former aux métiers de demain

> Accompagner les entreprises à la transition numérique et au développement à l’international


Concrètement, quels sont nos projets-actions ?

Cela n’est pas moins de 17 projets-actions dont 3 transversales, pilotés par notre réseau de partenaires du monde de la formation, de la recherche, de l’entreprise et des institutionnels pour « Accompagner la mutation vers une industrie du futur ».


Découvrez au fil du temps, une des fiches-actions mise en exergue afin d’appréhender toutes les facettes de notre Grand Projet PIA ! 


Ensemble, pour que l’Industrie de demain se construise aujourd’hui !

CARRIÈRES INDUSTRIELLES : LA VOIE EST OUVERTE – VERS UN AVENIR DURABLE POUR LA JEUNE GÉNÉRATION ?

Dominique Fayel, gérant chez Sampec (Lunel), s’est proposé d’intervenir auprès des collégiens de Cransac.

Parmi les actions de la Semaine de l’Industrie, les rencontres scolaires-entreprises portées par Mecanic Vallée et le Campus des métiers et des qualifications retiennent l’attention.

Ainsi, 21 classes de 4e des collèges de l’Ouest Aveyron rencontrent un ou une cheffe d’entreprise, l’objectif étant de favoriser l’attractivité des métiers auprès des jeunes, notamment des jeunes femmes, et ainsi de susciter des vocations.

Qui plus est, Mecanic Vallée et le Campus des métiers proposent 11 animations grâce à l’outil La Boîte à Métiers Industrie du Futur. Sept classes de 2e du lycée Monteil (Rodez) et quatre classes de 2e du lycée La Découverte (Decazeville) en bénéficient.

Les actions de Pôle Emploi vont de Millau à Decazeville, Villefranche et Rodez (visites d’entreprises, zooms métiers de l’agroalimentaire, métiers de l’industrie, forum emploi, recrutement…).

Pour sa part, l’UIMM Occitanie déploie une action le jeudi 25 novembre chez Sofop à Olemps, en présence de dix stagiaires de l’École de la Deuxième Chance ; au programme, des échanges avec des salariés.

Lors de la conférence de presse à la CCI Aveyron, Béatrice Veyrac, dirigeante de Soud Hydro à La Primaube, a lancé un Osez, les filles ! de bon aloi qui illustre bien le fait que les métiers de l’industrie peuvent convenir aux jeunes femmes en particulier.

Par ailleurs, les actions de découverte des métiers portées par la CCI et la DSDEN sont également dédiées un public jeune.

Enfin, la Mission Locale propose un Job Dating à Saint-Affrique (le 24 novembre), après la visite de l’entreprise familiale Devic à Rodez.

Des chiffres qui émaillent tous les secteurs d’activité, on retiendra celui qui concerne le secteur de l’énergie, l’Aveyron étant le premier producteur français d’énergies renouvelables. Un potentiel de développement qui met en lumière les transitions numérique et écologique de cette 10e édition sur l’avenir durable.

https://www.lepetitjournal.net/12-aveyron/2021/11/19/carrieres-industrielles-la-voie-est-ouverte/#gsc.tab=0

DE – Le Petit Journal Aveyron – Le 19/11/2021

Un outil à destination des scolaires pour découvrir les métiers de l’industrie du futur

Ce mercredi 3 février, avec Mecanic Vallée nous étions au Lycée La Découverte de #Decazeville pour la séance inaugurale de La « Boîte à métiers Industrie du Futur » avec une classe de seconde.

Cet outil, financé par La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a été créé par Mecanic Vallée et notre  CAMPUS DES METIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L’INDUSTRIE DU FUTUR, accompagnés par l’association Science Animation Midi-Pyrénées

Il permet de faire découvrir au public scolaire, prioritairement aux niveaux scolaires de 3ème, 2nde et 1ère, les métiers de l’industrie via des technologies de l’#industrie4.0

« La boîte à métiers #industriedufutur » peut être utilisée par les personnels de l’#orientation et les #enseignants qui souhaitent informer sur les filières de formation et les métiers de l’industrie, de manière ludique et pédagogique.

Cette séance a donné lieu à une conférence de presse en présence de Vincent LABARTHE, Vice Président de la Région Occitanie et de Monsieur Viargues Proviseur du Lycée.

#InfoMétiers #OrientationJeunes #DécouverteIndustrie #MétiersAvenir #filièresindustrielles #pédagogie

Lycée de Decazeville. Le partenariat se poursuit avec les Thermes de Cransac

« Depuis une dizaine d’années, une forme de partenariat s’entretient entre le lycée la Découverte de Decazeville et les Thermes de Cransac. Il avait été initié avec Christophe Echavidre, alors directeur des Thermes, et Guy Aldebert, responsable des ateliers du lycée.
© DR

Des étudiants fabriquent donc des produits adéquats. Plusieurs articles ont vu le jour, du sur-mesure pour être parfaitement adaptées aux installations de l’établissement cransacois : diffuseurs de gaz thermal réalisés en composites pour traiter l’arthrose aux genoux ; supports de cataplasme conçus en composites pour traiter l’arthrose au niveau des cervicales ; diffuseurs de gaz thermal réalisés en composites pour traiter l’arthrose au niveau des hanches ; supports de mains confectionnés en plastique (PVC) pour traiter l’arthrose au niveau des mains. Dans un premier temps, les étudiants de licence professionnelle CFAO et les étudiants de BTS Europlastics et composites conçoivent et dessinent les pièces et les moules avec les enseignants Bruno Fabié et Stéphane Longueville.

Puis ils confectionnent les moules avec Jean-Michel Rols et Daniel Guiraudie. Au bout de la chaîne, la fabrication des pièces est assurée par les étudiants de BTS Europlastics et Composites avec Chérif Braïkia et par les élèves de bac pro plastiques et composites sous l’égide de Pascal Courbières.

Ces réalisations représentent des compléments de formation intéressants pour développer les compétences des élèves dans la conception et la fabrication de pièces plastiques et composites ; un exemple concret de ce qui les attendra une fois entrée dans la vie active.

Nicolas Jacquemin, le nouveau directeur qui dirige les thermes de Cransac et qui a succédé à Benoit Livertout, vient de solliciter à nouveau le lycée decazevillois pour la fabrication d’une dizaine de supports de cervicales et de supports de mains.

Mais aussi pour un nouveau projet de diffuseur de gaz thermal pour genoux. Nicolas Jacquemin s’est dit ravi de poursuivre cette entente, très positive pour les deux parties. »

D.L

© Source La Dépêche