Une nouvelle venue au sein du Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence Industrie du futur

Bienvenue à Camille Léonard qui depuis le 23 janvier 2023 complète notre équipe dans le cadre d’un stage « Projets internationaux » pour une durée de 6 mois.

Camille rejoint ainsi Nathalie Lavaurs Directrice opérationnelle, Ghislaine Porier Assistante administrative et financière, Isabelle de Bontin Chargée de communication et Audrey Le Bras Chargée de mission projet européen.

Elle est actuellement en Master 2 d’études européennes et internationales – parcours stratégie académique internationale à Albi.

Ses missions :
– préparer une réponse à un appel à projet européen avec les partenaires,
– élargir le réseau des entreprises pour proposer des mobilités européennes,
– asseoir le partenariat avec le Québec en vue de mobilités pour les étudiants de la filière plasturgie,
– suivre les travaux engagés pour la mise en place d’une classe découverte franco-allemande,
– suivre les travaux du projet européen LCAMP.     

Seconde rencontre consacrée au projet LCAMP

20 partenaires issus de 10 pays se réunissent pour la 2nde fois ces mardi 17 et mercredi 18 janvier 2023 autour du projet européen LCAMP (Learning-Centric Advanced Manufacturing Plateform). Le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence Industrie du futur et Mecanic Vallée y représentent la France.

Le soutien du programme Erasmus+

LCAMP fait partie des 13 projets sélectionnés par la Commission européenne en 2021 dans le cadre d’un financement destiné à développer l’excellence dans l’enseignement professionnel.

Il vise à faire collaborer et mettre en réseau les centres d’enseignement et de formation professionnels et les entreprises/associations d’entreprises travaillant dans le secteur de l’industrie du futur. Dans quel but ? Devenir pour ces organismes la plateforme de référence pour la production et l’échange de connaissances, pour la collaboration et la prestation de services dans le domaine de la fabrication avancée 4.0.

Lancé en juin 2022 pour une durée de 4 ans, le projet LCAMP bénéficie d’une subvention européenne de 4 millions d’euros.

80 partenaires mobilisés

Coordonnée par Tknika – Centre basque de recherche sur la formation professionnelle (Espagne), l’équipe LCAMP rassemble 9 organismes d’enseignement, 7 entreprises industrielles et 4 institutions d’enseignement et formation professionnels. Ce consortium est également appuyé par 60 autres partenaires associés dont la contribution passe par la diffusion, l’expertise et la fourniture de données.

Un 2e Comité de pilotage

Après une première réunion de lancement les 7 et 8 septembre 2022 à Saint-Sébastien (Pays basque espagnol), une nouvelle rencontre a lieu les 17 et 18 janvier 2023 à la Maison de la Formation Jacqueline Auriol à Toulouse. Organisée par Mecanic Vallée et le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence Industrie du futur, celle-ci va permettre d’avancer sur les différents volets du projet en cours :

  • la création d’un observatoire des tendances de la Fabrication avancée 4.0,
  • la mise en place de mécanismes pour la définition des compétences, des parcours d’apprentissage, des microcrédits…,
  • l’instauration d’une communauté d’innovation ouverte,
  • la gestion d’une usine d’apprentissage collaboratif,
  • la promotion des synergies avec d’autres initiatives européennes,
  • le positionnement de la plateforme en Europe,
  • l’autosuffisance de la plateforme.

Si vous désirez suivre les actualités liées au projet LCAMP, abonnez-vous à sa newsletter.

Une après-midi dédiée aux Troubles musculo squelettiques (TMS) – Report au jeudi 16 février 2023

La diffusion technologique fait partie des 17 fiches actions financées par le PIA (Programme d’investissements d’avenir) obtenu par le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence Industrie du futur pour 10 ans sur le territoire Lot-Aveyron.

Les Journées Nouvelles technologies : une transition vers l’industrie du futur

Dans le cadre de cette diffusion technologique, se déroulent plusieurs fois par an des Journées Nouvelles Technologies en lien avec des thématiques spécifiques. Elles ont pour objectifs de présenter les technologies récentes développées dans le secteur de l’industrie 4.0, valoriser les compétences des industriels qui interviennent, échanger sur les métiers et leurs évolutions.

La 1ère édition a eu lieu en mars 2022 au lycée de La Découverte à Decazeville autour des postes à souder connectés. La 2e a abordé le 29 novembre dernier « Chaîne numérique et usinage » en faisant appel à des sociétés de pointe dans ce domaine et en mettant également en évidence les travaux menés par les lycées du Campus.

Les Troubles musculo squelettiques, un sujet professionnel d’actualité

Les TMS se manifestent par des douleurs touchant les articulations, les muscles et les tendons. Les parties du corps les plus souvent atteintes sont le dos, les poignets, les épaules, les coudes, moins fréquemment les genoux.

Les conditions de travail jouent un rôle prédominant dans leur apparition. Plusieurs facteurs entrent en compte :
– la posture,
– la force, l’intensité de la force, le type de contraction musculaire, les caractéristiques de l’objet soulevé…,
– la répétition,
– la durée de l’activité,
– les chocs, les vibrations, l’éclairage, le froid, le bruit,
– les contraintes de temps, les cadences imposées…,
– les risques psycho-sociaux.

Les TMS ont à la fois un impact direct sur le salarié mais aussi sur l’entreprise (absentéisme, augmentation des incidents et des accidents, baisse de la productivité…).

Présentations, démonstrations et essais le jeudi 16 février

Les entreprises 2D.COPREV et Ergomaterials ont été sollicitées afin de présenter les solutions qu’elles ont mises en oeuvre pour prévenir et lutter contre les TMS.

Programme :

Inscription en ligne avant le 6 février 2023 en cliquant ici.

Cette rencontre est organisée par le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence Industrie du futur en partenariat avec Mecanic Vallée, 2D.COPREV et Ergomaterials.

Une journée dédiée aux métiers de l’industrie pour sensibiliser les acteurs de l’orientation

Co-pilotée par la Région Occitanie et l’Académie de Toulouse, cette rencontre fait suite à deux autres journées d’immersion respectivement consacrées aux métiers de l’agriculture et de l’agro-alimentaire et à ceux du bâtiment et de l’énergétique.

Plus de 80 personnes étaient présentes en ce jeudi 13 octobre 2022 au lycée Champollion à Figeac afin de mieux connaître le monde de l’industrie, ses besoins en recrutement et l’offre de formation locale correspondante qu’elle soit scolaire ou continue.

« De nombreux partenaires se sont mobilisés aujourd’hui pour valoriser ces métiers. Il nous paraît essentiel de partager toutes ces informations avec les différents acteurs qui oeuvrent dans le domaine de l’orientation dont les enseignants. Les postes dans l’industrie ont considérablement évolué alors qu’ils souffrent encore d’une image connotée. En outre, il y a un véritable enjeu quant à l’intégration des jeunes filles dans ce secteur », précise Landry Bourguignon, Inspecteur d’Académie, Inspecteur pédagogique régional et conseiller académique du recteur pour les Sciences et les Technologies. Des propos complétés par Vincent Labarthe, Vice-président de la Région Occitanie : « Avec la Mecanic Vallée, nous bénéficions d’un bassin d’emploi extrêmement dynamique. Dans le Lot, nous disposons à la fois d’entreprises innovantes et des formations adéquates. Nous sommes heureux de constater une réelle adhésion autour de ces journées, au cours desquelles se greffe aussi un outil ludique que nous avons mis en place : la Maison de l’orientation mobile. »

Après un mot d’accueil d’Arnaud Combet, Proviseur du lycée Champollion, la matinée démarrait par un petit quizz visant à tester convivialement les connaissances de chacun. S’en suivit une présentation de la Mecanic Vallée par Hervé Danton, de ses missions, de son équipe et des actions menées en partenariat avec le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence Industrie du futur.

Les entreprises Figeac Aero, Collins Aerospace-Ratier Figeac, et FEM Technologies sont venues témoigner de leurs besoins concrets en terme de recrutement et des perspectives offertes au sein de leurs sociétés. Le réseau « Elles bougent » a permis de faire un zoom sur la mixité avec l’exemple parlant de Carole Trémoulet, marraine de cette association chez Collins Aerospace-Ratier Figeac : « Travailler dans l’industrie est totalement compatible avec le fait d’être maman, j’ai moi-même trois enfants. On peut aménager son temps de travail. C’est une question d’organisation et de volonté. Il ne faut surtout pas se mettre de barrières ! ». Autre temps fort : le parcours significatif du jeune Lucas, élève au lycée La Découverte de Decazeville.

Les établissements et organismes lotois ont pu rappeler la riche offre de formation existante au sein du territoire et les différentes filières correspondantes, avant que ne se déroulent l’après-midi des ateliers en petits groupes. La journée s’achevait par une visite de la Maison de l’orientation mobile.

La 24e Rencontre d’affaires, de l’emploi et de la formation de la Mecanic Vallée – Un rendez-vous incontournable

Ce mardi 4 octobre 2022, l’Espace Mitterrand à Figeac accueillait 176 entreprises, organismes de formation, établissements d’enseignement, agences d’intérim… dans le cadre de cet événement devenu un moment fort de l’industrie locale.

Effervescence ce matin du mardi 4 octobre 2022 au sein de l’Espace Mitterrand à Figeac. Installation des stands et premiers échanges marquaient le début de cette journée rassemblant les acteurs économiques de la Mecanic Vallée. A 9h la cloche retentissait informant de l’ouverture de cette 24e édition. Cette matinée réservée aux professionnels permet de nouer des contacts fructueux, d’évoquer des problématiques communes, de négocier du futurs contrats…

Le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence (CMQE) Industrie du Futur a saisi cette opportunité pour présenter son rôle et ses missions à plusieurs entreprises innovantes, en phase de recrutement ainsi qu’en recherche d’alternants et de stagiaires. En effet, le CMQE est là pour les soutenir dans leurs démarches et les mettre en relation avec les bons interlocuteurs, qu’il s’agisse de structures oeuvrant dans le domaine de la formation continue, de l’apprentissage, de l’enseignement… Le CMQE est un facilitateur, un trait d’union entre le monde de la formation et le monde économique. Pour quels secteurs ? Bureau d’études, numérique, mécatronique, plastiques & composites, maintenance, contrôle, mécanique de précision, outillage, qualité, chaudronnerie.

Nathalie Lavaurs, Directrice opérationnelle du CMQE a pu présenter lors de sa venue sur le stand ces axes de travail à Mireille Larrède, Préfète du Lot depuis le 23 août dernier. Anne-Cécile Vialle, Sous-préfète de Figeac, Vincent Labarthe, Président du Grand Figeac et André Mellinger, Maire de Figeac l’accompagnaient également.

Mireille Larrède, Préfète du Lot (à droite), attentive aux propos de Nathalie Lavaurs, Directrice opérationnelle (à gauche) en présence notamment de Damien Poyard, nommé Président de la Mecanic Vallée depuis le mois de juin

L’après-midi était, quant à elle, consacrée à l’emploi et à la formation. Demandeurs d’emploi, salariés en reconversion professionnelle, jeunes à la recherche d’une orientation… étaient attendus. L’industrie 4.0 offre de formidables opportunités en terme de carrière. Cette 24e édition l’a encore prouvé !

L’industrie innove : ce prototype de moto électrique en est un joli exemple.

Conques-en-Rouergue. Les collégiens de Bagnac découvrent les métiers de l’industrie mécanique et le village

Le Campus des métiers et des qualifications d’excellence Industrie du Futur et Mecanic Vallée organisaient une journée de découverte des métiers et des filières de formation de l’industrie mécanique ainsi que du patrimoine culturel de Conques, le 21 juin, pour les élèves de 4e du collège de Bagnac-sur-Célé.

Cette journée a été préparée dans le cadre des Cordées de la réussite, un dispositif piloté par le rectorat et porté sur le territoire par le Campus des métiers de l’industrie du futur qui assure ses missions d’accompagnement et d’orientation. Un réel levier d’égalité des chances, en luttant contre l’autocensure des élèves par un soutien continu dès la classe de 4e, jusqu’au baccalauréat et au-delà. Camille Esquerré, cheffe de projets pour Mecanic Vallée, et Nathalie Lavaurs, directrice opérationnelle du CMQE Industrie du Futur, ont animé une table ronde avec plusieurs intervenants et intervenantes issus d’entreprises de Mecanic Vallée : Sermati et Défi 12 et des élèves des centres de formation du territoire : IUT de Figeac et école d’ingénieur.es 3IL.

Les professionnels et les élèves en formation ont présenté leurs différents parcours et métiers au sein de leurs entreprises. Ils ont échangé avec les élèves de 4e du collège Les Castors de Bagnac-sur-Célé et leur enseignant et cheffe d’établissement. Suite à la table ronde les élèves ont participé à des ateliers avec les intervenants et présenté par équipe un petit pitch de restitution de la matinée.

Cette matinée a permis de faire découvrir aux élèves la diversité des métiers existants dans les entreprises de la Mecanic Vallée, accessibles à différents niveaux d’études et après des parcours très variés, de présenter des entreprises du territoire, de répondre aux questions des élèves sur leur orientation et de faciliter les échanges entre les mondes scolaire et professionnel. La journée s’est poursuivie par la visite de Conques en Aveyron, guidée par des professionnels de l’office du tourisme et au travers d’un parcours numérique. Cette journée est la troisième du même type organisée cette année.

La Dépêche – Publié le 06/07/2022

Figeac. Les machines-outils connectées à l’honneur

Avec le recul de la pandémie, la tournée régionale des Rendez-vous de la mécanique (RVM) a repris depuis le début de l’année avec deux thématiques phares : l’industrie du futur et la transition écologique et énergétique. C’est ainsi que mardi après-midi, le proviseur du lycée Champollion, Arnaud Combret, également vice-président du Campus des métiers et des qualifications d’excellence, accueillait une cinquantaine de cadres et experts d’entreprise de la Mecanic Vallée, dans la salle de réunion du lycée, pour une conférence et un échange sur les machines intelligentes et les ateliers de production connectés à l’initiative du Cetim (Centre technique des industries mécaniques).

Une information particulièrement pertinente pour les professionnels du secteur qui leur permettait de découvrir les dernières tendances d’usinage et les nouveautés en matière de machines-outils connectées. Déclinée autour de trois axes, la veille technologique présentée par Stéphane Maniglier (expert Cetim), le témoignage industriel de François Delefortrie (Fives Machining) et enfin des informations sur l’industrie du futur avec Stéphane Blanchard (Ad’Occ), la journée s’est terminée par une visite de Figeac Aero animée par Frédéric Vignal.

L’occasion d’échanger entre mécaniciens sur les dernières avancées technologiques et d’appréhender leur mise en œuvre au sein de leurs sites respectifs. Un moyen de découvrir, également, les étapes d’une démarche de transformation industrielle et de partager des retours d’expérience.

La Dépêche – Publié le 10/06/2022

Rodez : un trophée pour les étudiants de l’IUT

Des étudiants de l’IUT de Rodez ont décroché le trophée d’argent dans le concours national « Je filme ma formation ». Belle performance.

Lors de la remise des prix sur la scène du Grand Rex. DR.

Les étudiants de la Licence Maintenance Industrie du Futur de l’IUT de Rodez ont reçu le Trophée d’Argent dans la catégorie Campus des Métiers et des Qualifications du concours national « Je filme ma formation » parmi 300 films sélectionnés cette année !

« Je filme ma formation » est un concours national qui permet aux jeunes de faire découvrir leur formation et les métiers qu’ils préparent, en vidéo, sous le haut patronage du ministère de l’Éducation Nationale dont l’objectif est clairement affiché, faciliter l’orientation des jeunes !

C’est ainsi que plus de 12 000 jeunes, 2 500 formateurs, dans 611 établissements en France se sont lancés dans l’aventure cette année. 300 films étaient en sélection officielle dont celui des étudiants de la Licence Pro Maintenance de l’Industrie du Futur (MiF) de l’IUT de Rodez, pour représenter l’excellence de la formation au sein du CMQE (Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence) Industrie du Futur d’Occitanie.

Pour Nathalie Lavaurs, directrice opérationnelle du CMQE, « ce concours est une opportunité pour le Campus des métiers et des Qualifications de l’Industrie du Futur d’Occitanie de valoriser et de communiquer sur son offre de formation, en l’occurrence, ici, c’est cette licence qui a été mise en exergue, à l’heure où les métiers de la maintenance évoluent vers des systèmes de plus en plus communicants, connectés et additionnés à des technologies complexes au cœur des entreprises industrielles. »

L’union fait la force !

Avec le projet « Je filme ma formation », les étudiants en Licence Pro Maintenance Industrie du Futur, accompagnés par l’équipe pédagogique de l’IUT de Rodez, ont fait appel aux étudiants et étudiantes d’information-communication – une formation enseignée également à l’IUT de Rodez – pour la réalisation du film. Il ne leur a fallu pas plus de 3 semaines pour finaliser ce projet. « Tous ont pris en charge une part du travail à faire. Un vrai beau travail d’équipe ! » souligne Christine Boudes, enseignante, qui a quo supervisé ce projet.

Passionné depuis son plus jeune âge par « l’ high-tech », Mathieu Raymond se confie en indiquant que ce projet était une surprise et un réel défi pour eux. « Pour nous, qui sommes plutôt orientés technique, rencontrer les étudiants d’info-com’ a été d’un grand soutien pour apporter une touche d’originalité à notre film. C’était un vrai plaisir de pouvoir travailler ensemble à ce projet. On a partagé de superbes moments ensemble. Il est clair, que nous n’aurions jamais pensé, vivre une telle expérience au cours de notre formation ! »

Avec cette synergie des forces et des savoir-faire, à l’image du CMQE Industrie du Futur, Matthieu Merciecca, chef de la mission éducation-économie campus du Ministère de l’Éducation Nationale, de la jeunesse et des sports a remis aux étudiants, le Trophée d’Argent et une caméra 4k lors de la remise des prix Grand Rex à Paris !

Le film d’une durée de 5 minutes y présente avec originalité cette formation et quoi de plus naturel que d’en parler autour de la pause-café ! Vous pouvez regarder leur film sur le site « Parcours métiers TV » : www.parcoursmetiers.tv/video/12945-licence-professionnelle-maintenance-de-lindustrie-du-futur-a-liut-de-rodez.


Formation unique en son genre

La Licence Professionnelle Maintenance de l’Industrie du Futur a été créée en 2020. Elle est portée conjointement par l’IUT de Rodez, les lycées Alexis Monteil de Rodez et Gaston Monnerville de Cahors. Ces établissements scolaires, comme d’autres sur le territoire, s’inscrivent au sein du CMQE Industrie du Futur depuis 2017. Ensemble, ils œuvrent à la réussite des étudiants vers des métiers d’avenir !

En formation initiale par apprentissage, elle s’adresse aux étudiants titulaires d’un diplôme de niveau Bac +2. Elle a pour objectif de former des étudiants capables de mettre en œuvre des projets de maintenance connectée au sein d’entreprises industrielles, en choisissant, installant, et paramétrant les équipements et les logiciels dédiés.

La maintenance de l’industrie du futur, ou maintenance 4.0, permet aux entreprises de bénéficier de nouveaux outils pour piloter la maintenance de leur parc machine, qu’il s’agisse de machines anciennes ou récentes. Innovation de rupture basée sur la technologie des capteurs, les réseaux, le cloud, et l’analyse de données (IA), la maintenance 4.0 permet de passer du paradigme de maintenance curative ou préventive au paradigme de maintenance prévisionnelle, ou prédictive.

Mathieu Raymond, un des étudiants de cette licence explique « qu’on va pouvoir détecter les anomalies et intervenir avant que les pannes ne surviennent ».

La Dépêche du midi – Publié le 21/05/2022

Nouveauté : Rejoignez notre communauté étudiante !

L’équipe du Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence de l’Industrie du Futur a pris l’initiative de créer un groupe LinkedIn dédié aux étudiants de notre réseau de la formation : anciens, étudiants actuels, candidats… Le but : l’entraide !

Grâce à cette communauté tous les étudiants pourront échanger sur leurs parcours de formation, partager des informations sur des offres de stage, apporter des conseils, des avis en lien avec l’industrie et en particulier l’industrie 4.0.

C’est aussi l’occasion d’échanger sur nos sujets de prédilection : Matériaux Composites et Plasturgie, Conception, Chaudronnerie, Qualité & Contrôle, Maintenance industrielle (prévisionnelle), Numérique, Electronique/Electrotechnique, Automatisme.

En bref, une véritable plateforme d’échange afin de construire la meilleure vie étudiante possible avant, pendant, et après la formation au sein du réseau du CMQE Industrie du Futur.

L’échange est une des valeurs clés qui nous importe, un soutient aussi pratique qu’amicale !

N’hésitez pas à rejoindre vous aussi cette communauté, en cliquant ici.

Decazeville. Les lauréats du Challenge à la création d’entreprise

Lors de la remise des prix. / Photo DDM BHSP

Dernièrement, a été remis à trois groupes de lauréats, les prix du tout premier « Challenge à la création d’entreprises » . La remise à eu lieu à la pépinière d’entreprises Chrysalis à Decazeville, en présence de Jean-Michel Reynes (vice-président de Decazeville Communauté) ; Nathalie Lavaurs (directrice opérationnelle du CMQE Industrie du Futur) ; Sabrina Bartoletti (directrice de Chrysalis) ; Damien Artous (directeur technique de l’entreprise STS de Decazeville) ; Marie-Charlotte Martiny (ingénieur en développement territoriale) à Chrysalis ; Guy Aldebert (délégué aux formations professionnelles et technologiques du lycée La Découverte de Decazeville) et Aurélien Béziat (délégué aux formations professionnelles et technologiques du Lycée des Métiers du Bois et de l’Habitat d’Aubin).

Les groupes de lauréats sont :

1er Prix : Thomas Freilinger, Léo Sabatié et Thibault Morand.

2e Prix : Émilien Maisonneuve, Florian Feit et Dorian Grimal.

3e Prix : Corentin Cavaillé, Antonin Salvant et Théo Fourteau

Par ailleurs, une mention spéciale d’encouragement a été décernée pour la singularité de leur projet à Alix Crochet, Benjamin Nègre et Théo Mouly.

De prochaines éditions

« Bravo à tous pour la Réussite de leur projet ! Nous félicitations également l’ensemble des étudiants pour leur implication, leur enthousiasme et le travail fourni depuis novembre 2021. Nous remercions les tuteurs de les avoir accompagnés tout au long de cette aventure entrepreneuriale, ainsi que l’ensemble des chefs d’entreprise, des responsables de la formation professionnelle et technologique, des responsables de Decazeville Communauté pour leur présence, leur soutien, leur disponibilité et leur écoute » ont souligné les organisateurs.

Cette action pilotée par Sabrina Bartoletti, directrice de Chrysalis, en partenariat avec le CMQE Industrie du Futur, ouvre ainsi la voie vers de prochaines éditions.

Une action issue d’une des 17 fiches-actions du Programme d’Investissement d’Avenir (#PIA 3) pour lequel le CMQE Industrie du Futura été lauréat en février 2020. Nommée « 4.1 : Service aux apprenants : Plateforme apprentissage & entreprenariat – Développer la culture de l’entreprenariat », cette action a pour objectif de sensibiliser les jeunes étudiants à la création d’entreprise.

La Dépêche du midi – Publié le 14/05/22