Decazeville. 21 classes de 4è ont visité des entreprises !

Mecanic Vallée & le CMQE Industrie du Futur se mobilisent pour faire connaître les métiers de l’industrie et les entreprises du territoire auprès des scolaires.

Les collégiens de Rieupeyroux ont visité Acti-Group Alméras. / DR.

21 rencontres ont eu lieu dans le cadre du dispositif « Match aller-Match retour » : après avoir rencontré le ou la représentant.e d’une entreprise du territoire dans leur classe en novembre, les élèves et leur enseignant ont été accueillis en avril au sein de l’entreprise pour une visite guidée. L’objectif était de poursuivre le premier échange de novembre en permettant aux élèves de visualiser de manière concrète l’entreprise et son fonctionnement et de rencontrer les salariés pour découvrir de manière pratique leurs métiers.

Cette année, 21 classes de 4e des collèges de l’Ouest Aveyron : Jean Jaurès de Cransac, Paul Ramadier de Decazeville, Sainte-Foy de Decazeville, Georges Rouquier de Rignac, Lucie Aubrac de Rieupeyroux, Saint-Louis de Capdenac, Voltaire de Capdenac, Saint-Géraud de Montbazens-Rignac ont visité une entreprise entre le 1er et le 15 avril.

Les entreprises MTI, Sampec, Les Thermes de Cransac, Découp 3 D, Aveymecanic, Bennes RCI, Mecojt, Béton du Rourgue, STS, Matière, Sogefi, 2PS, Pattyn, Moulin Calvet, Alameras, Raynal & Roquelaure, Fives Groupe, VPM Automation/ Pracartis, Nutergia, Caste Industrie, VM Building Solutions participent à ces rencontres scolaires-entreprises dont l’objectif est de faire connaître le monde de l’entreprise et de valoriser les activités industrielles du territoire pour favoriser l’attractivité des métiers industriels auprès des jeunes et notamment des jeunes filles. Et ainsi susciter des vocations…

La Dépêche – Publié le 27 /04/2022

Figeac. Des femmes de l’industrie en promo au lycée Champollion

Des professionnelles de la Mecanic Vallée ont expliqué leurs parcours et leurs métiers à de jeunes lycéennes. L’occasion de promouvoir des filières encore considérées comme masculines.

Mardi 8 mars, à la salle polyvalente du lycée Champollion, le Campus des métiers et des qualifications d’excellence et Mecanic Vallée organisaient une table ronde réunissant plusieurs professionnelles des entreprises de l’industrie mécanique et une trentaine d’élèves de seconde du lycée, afin d’échanger sur l’orientation et la diversité des métiers proposés dans les entreprises de la Mecanic Vallée, ainsi que des parcours qui y mènent.

Camille Esquerré, cheffe de projets pour Mecanic Vallée, animait cette animation qui s’est ouverte par la présentation des professionnelles invitées. Elles étaient au nombre de cinq, représentant VPM Automation, Lisi Aérospace, Ratier-Figeac, Figeac-Aéro et Fives, elles étaient accompagnées par une élève en génie mécanique de l’IUT de Figeac.

Ces professionnelles et l’étudiante ont échangé longuement avec les lycéennes sur leurs différents parcours et leurs métiers au sein de leurs entreprises. Elles sont responsable qualité système et procédé, ingénieure méthode et R & D, ingénieure avant-projet, etc. Elles ont permis de faire découvrir aux élèves la diversité des métiers existant dans les entreprises de la Mecanic Vallée. Des métiers accessibles à différents niveaux d’études ou après des parcours variés. Une belle manière de répondre aux questions sur l’orientation et de faciliter les échanges entre les mondes scolaire et professionnel.

Lutter contre certains stéréotypes

“L’objectif de ce type d’action, expliquait Camille Esquerré, est de favoriser auprès des jeunes filles, l’attractivité des filières scientifiques et techniques trop peu choisies par les femmes et de susciter des vocations pour les métiers de l’industrie mécanique afin de favoriser la mixité dans ce secteur d’activité et dans ses entreprises”.

Avant de se réunir en table ronde, chaque professionnelle partageait son expérience professionnelle, insistant sur certains points comme l’importance de maîtriser une ou deux langues étrangères, ou l’attractivité de ces métiers de plus en plus tributaires des nouvelles technologies. Il était également question de réalité virtuelle ou augmentée, ce qui semblait intéresser les lycéennes. “Ces métiers de l’industrie sont accessibles à tous, poursuivait Camille Esquerré, mais s’il n’y a plus de freins à lever, il reste encore à lutter contre certains stéréotypes. Ils sont aussi destinés aux jeunes filles, mais on doit mieux les leur faire connaître. Elles semblent fort intéressées et comme les entreprises recrutent, c’est aussi l’occasion de leur offrir de belles perspectives d’avenir. D’autant plus lors de cette période dédiée aux droits des femmes”.

Correspondant – La Dépêche – le 10/03/2022

Les filières scientifiques et industrielles recrutent des filles : on vous laisse écouter !

Retour sur la matinée IndustriELLES que nous avons co-organisé avec Mecanic Vallée le mardi 08 mars au Lycée Champollion de Figeac avec les interviews de Camille Esquerré, Cheffe de projet à Mecanic Vallée et Marianne Pradalier, Directrice des Ressources Humaines chez VPM AUTOMATION – groupe PRACARTIS.

Bonne écoute (© Radio TOTEM) :

Camille Esquerré
Marianne Pradalier

Figeac. Une semaine de stage inédite pour des collégiens de Masbou

Huit élèves de 4e et 3e Segpa du collège Masbou qui n’ont pas trouvé de stage en entreprise bénéficient toute la semaine d’un stage particulier de découverte des métiers de l’industrie.

Les collégiens de Masbou ont commencé hier leur semaine de stage en découvrant le plateau technique du lycée Champollion à Figeac. DDM JC Boyer

Toujours compliqué, la recherche d’un stage en entreprise s’est révélée impossible dans le contexte sanitaire actuel pour certains élèves du collège Masbou. Un groupe de huit jeunes, quatre en classe de 4è et quatre de 3è Segpa, n’a pas pu trouver un accueil en milieu professionnel cette année. Qu’à cela ne tienne, une alternative originale proposée par le Campus des métiers et des qualifications d’excellence industrie du futur à vu le jour, permettant aux élèves dépourvus de stage de vivre une semaine de découverte dans diverses structures professionnelles et de formation du territoire.

« Il fallait trouver une solution pour ces jeunes. Grâce à nos partenaires, nous avons pu mettre en place cette semaine. C’est une chance pour ces jeunes d’en bénéficier et de pouvoir découvrir les formations et les métiers dits industriels, connus mais aussi beaucoup de métiers cachés, sur un rythme soutenu et diversifié », se félicite la principale du collège Masbou, Stéphanie Bronquart.

Des visites en entreprises et des découvertes de formations

Depuis lundi matin et jusqu’à vendredi après-midi, les huit collégiens suivent un planning chargé rythmé par les visites en entreprises et les découvertes des filières. C’est une semaine de stage de découverte à travers des visites d’entreprises qui nous ouvrent leurs portes dans le secteur de la Mecanic Vallée comme Chassint Peinture, le Leclerc Drive, le CEA de Gramat, les Fermes de Figeac ou encore le Syded de Gourdon. L’idée est de leur montrer l’ensemble des métiers de l’industrie qui recrutent mais aussi de leur présenter les filières et les formations à travers des visites des plateaux techniques du lycée Champollion à Figeac et du lycée la Découverte à Decazeville ou encore le Centre de formation de l’industrie à Cambes », détaille Nathalie Lavaurs, directrice du Campus des métiers et des qualifications, qui encadre l’opération avec Nicole Barbier, ingénieure pour l’école au rectorat de Toulouse. L’opération reçoit un très bon accueil. « Sur ce territoire, nos entreprises ont besoin de ces jeunes formés à ces métiers », rappelle Nathalie Lavaurs. Une première expérimentation de cette semaine de stage particulière avait été menée avec succès l’an dernier. « C’est vraiment une proposition clé en main qui une vraie opportunité pour les élèves », souligne la principale du collège Masbou. Le nouveau dispositif s’inscrit dans l’accompagnement à l’orientation et ouvre de belles perspectives pour les jeunes du territoire dès le collège.

La Dépêche 15/02/2022 – Audrey Lecomte

CARRIÈRES INDUSTRIELLES : LA VOIE EST OUVERTE – VERS UN AVENIR DURABLE POUR LA JEUNE GÉNÉRATION ?

Dominique Fayel, gérant chez Sampec (Lunel), s’est proposé d’intervenir auprès des collégiens de Cransac.

Parmi les actions de la Semaine de l’Industrie, les rencontres scolaires-entreprises portées par Mecanic Vallée et le Campus des métiers et des qualifications retiennent l’attention.

Ainsi, 21 classes de 4e des collèges de l’Ouest Aveyron rencontrent un ou une cheffe d’entreprise, l’objectif étant de favoriser l’attractivité des métiers auprès des jeunes, notamment des jeunes femmes, et ainsi de susciter des vocations.

Qui plus est, Mecanic Vallée et le Campus des métiers proposent 11 animations grâce à l’outil La Boîte à Métiers Industrie du Futur. Sept classes de 2e du lycée Monteil (Rodez) et quatre classes de 2e du lycée La Découverte (Decazeville) en bénéficient.

Les actions de Pôle Emploi vont de Millau à Decazeville, Villefranche et Rodez (visites d’entreprises, zooms métiers de l’agroalimentaire, métiers de l’industrie, forum emploi, recrutement…).

Pour sa part, l’UIMM Occitanie déploie une action le jeudi 25 novembre chez Sofop à Olemps, en présence de dix stagiaires de l’École de la Deuxième Chance ; au programme, des échanges avec des salariés.

Lors de la conférence de presse à la CCI Aveyron, Béatrice Veyrac, dirigeante de Soud Hydro à La Primaube, a lancé un Osez, les filles ! de bon aloi qui illustre bien le fait que les métiers de l’industrie peuvent convenir aux jeunes femmes en particulier.

Par ailleurs, les actions de découverte des métiers portées par la CCI et la DSDEN sont également dédiées un public jeune.

Enfin, la Mission Locale propose un Job Dating à Saint-Affrique (le 24 novembre), après la visite de l’entreprise familiale Devic à Rodez.

Des chiffres qui émaillent tous les secteurs d’activité, on retiendra celui qui concerne le secteur de l’énergie, l’Aveyron étant le premier producteur français d’énergies renouvelables. Un potentiel de développement qui met en lumière les transitions numérique et écologique de cette 10e édition sur l’avenir durable.

https://www.lepetitjournal.net/12-aveyron/2021/11/19/carrieres-industrielles-la-voie-est-ouverte/#gsc.tab=0

DE – Le Petit Journal Aveyron – Le 19/11/2021

Rodez. Les lycéens s’ouvrent aux métiers de l’industrie

Les neuf classes de seconde du lycée Monteil ont été sensibilisées aux métiers de l’industrie.

Dans le cadre de la semaine nationale de l’Industrie, des structures et des entreprises du territoire se mobilisent pour faire connaître aux scolaires les filières de formation et les métiers de l’Industrie.

Le Campus des Métiers et des Qualifications d’excellence industrie du futur et l’association Mecanic Vallée proposent depuis de nombreuses années des actions destinées à faire connaître les filières de formation et les métiers de l’industrie à différents publics. Aussi, afin de proposer des outils adéquats et de nouveaux modes d’actions, ils ont une nouvelle fois travaillé de concert pour répondre, fin 2019, à l’appel à projet Info-Métiers commencé par la Région occitanie. Avec l’aide de l’association Science animation ils ont inventé “la boîte à métiers industrie du futur”. Une boîte à outils grâce à laquelle ils ont remporté cet appel à projet.

“Un outil à diffuser le plus largement possible”

Ce nouvel outil financé par la Région permet de faire découvrir aux scolaires, plus particulièrement ceux de troisième, seconde et première, les métiers de l’industrie via des technologies de l’industrie 4.0 (liées au numérique). “Cet outil va permettre aux jeunes de constater la diversité des métiers scientifiques et techniques dans le domaine de l’industrie”, se plaît à penser Nathalie Lavaurs, la directrice opérationnelle de cette action de sensibilisation commencée ce mercredi.

Une action qui s’est achevée, hier après-midi, au lycée Monteil.

Les jeunes – ils étaient 300 environs, soit les 9 classes de seconde – ont également été sensibilisés via un jeu de rôles ludique et pédagogique, aux stéréotypes de genre dans les représentations des sciences et des technologies. À la fin, nous avons même mis en pratique une démarche scientifique et un travail d’équipe”, précise l’intervenante qui ambitionne de voir cet outil diffusé et utilisé dans tous les établissements scolaires du département, voire au-delà grâce à sa version dématérialisée.

Le kit de la boîte à métiers est en téléchargement gratuit sur : https://www.mecanicvallee.com

Pour en savoir plus :http://decouverteindustrie@mecanicvallée.com

https://www.ladepeche.fr/2021/11/19/les-lyceens-souvrent-aux-metiers-de-lindustrie-9936963.php

La Dépêche Aveyron – Publié le 19/11/2021 – R.B.

SEMAINE DE L’INDUSTRIE : 22 au 28 Novembre 2021

La 10ème édition de la Semaine de l’Industrie aura lieu du 22 au 26 novembre prochain.

Cette 10e édition a pour thème « Inventer un avenir durable ».

RAPPEL : Qu’est-ce que la Semaine de l’Industrie ? Depuis 2011, la Semaine de l’Industrie, organisée au niveau national par le Ministère en charge de l’Industrie, contribue à changer le regard du grand public et des jeunes sur l’industrie et ses métiers, à travers l’organisation d’événements sur l’ensemble du territoire national (job dating, visites d’entreprises et d’établissements de formation, conférences, ateliers, expositions, webinaires…).

Chaque année, ce rendez-vous permet aux collégiens, lycéens, apprentis et demandeurs d’emploi de découvrir ce qu’est réellement l’industrie : un secteur d’avenir dynamique, engagé dans les transitions écologique et numérique, et qui recrute fortement : plus de 70.000 offres d’emplois sont actuellement à pourvoir dans l’industrie, sur notre territoire !

Dans le Département de l’Aveyron, le CMQE INDUSTRIE DU FUTUR est pleinement associé à Mecanic Vallée pour faire connaître les métiers et les filières de formation de l’industrie, et les activités industrielles du territoire !

Nos Objectifs au cours de la Semaine de l’Industrie :

  • promouvoir l’industrie et ses métiers,
  • permettre de découvrir ce qu’est réellement l’industrie,
  • renforcer la mixité des métiers et sensibiliser les jeunes filles aux carrières industrielles.

Pour cela, nous proposerons :

Des Interventions de dirigeants de l’industrie aveyronnaise au sein des établissements scolaires de l’ensemble du territoire aveyronnais. Le dirigeant viendra expliquer l’activité et les métiers exercés dans l’entreprise aux élèves et répondra également à leur questionnement sur le monde de l’entreprise et de l’industrie. Ainsi, 21 rencontres classes-entreprises seront mises en place, entre 8 collèges de l’Ouest Aveyron et les entreprises MTI Mécanique et Travaux IndustrielsSAMPEC, Thermes de Cransac, DECOUP3PAVEYMECANIC, BENNES RCI, MECOJIT, BETON DU ROUERGUE, Société Technic’​ ServicesMATIERESogefi Group, 2PS, Pattyn FranceMOULIN CALVETACTI GROUP – ALMERAS , Raynal et RoquelaureFivesVPM AUTOMATION – groupe PRACARTISLABORATOIRE NUTERGIA, Caste industrie, VM Building Solutions France et 11 animations de « La boîte à métiers Industrie du Futur » seront organisées pour une immersion gamifié des élèves dans l’univers de l’industrie 4.0 (Industrie du Futur).

En savoir plus ici

Puy-l’Évêque. Les collégiens s’immergent dans les métiers du futur

Puy-l’Évêque. Les collégiens s’immergent dans les métiers du futur

Dans le cadre de la semaine de l’industrie, les élèves de 3e du collège d’Olt de Puy-l’Évêque ont bénéficié mardi 23 novembre d’une intervention de Delphine Moreau, missionnée par l’association du Carrefour des sciences et des arts. Intervention qui a duré 1 h 30 pour chacune des classes, et qui a été diligentée par la Mecanic Vallée (soutenue par la région Occitanie) du Grand Figeac regroupant plus de 200 entreprises, et par le Campus des métiers.

L’appellation “Boîtes à métiers” et le thème “Inventer un avenir durable” résument bien son intérêt. La séance a compris deux parties : la première, la projection d’une vidéo qui a présenté l’industrie du futur (la révolution de la manière de travailler dans les entreprises) suivie par l’utilisation des “cobots” (robots collaboratifs) à l’aide d’imprimante 3D et conclue par un quizz vérifiant la bonne compréhension de la vidéo.

La seconde partie a été consacrée à des jeux de rôles ; les élèves, comme dans la vraie vie ont appris à vendre leur savoir-faire. Autour de la fabrication d’un bouchon de flacon de parfum, ils ont pu répertorier toutes les professions nécessaires à sa conception et définir les différentes missions : encadrer les équipes de l’atelier, contrôler les machines, anticiper les pannes éventuelles, exploiter les données fournies par les machines… l’animatrice citant tous les endroits d’Occitanie susceptibles de fournir ces formations. Par ailleurs, les objectifs de l’intervention consistaient à déconstruire les préjugés concernant les industries, un domaine qui recrute aussi bien des filles que des garçons. De quoi réfléchir pour ces ados au moment de choisir leur orientation.

Parallèlement, la classe de 4eA s’est rendue à Saint-Denis-Catus, à l’initiative de la CCI (chambre de commerce et d’industrie), afin de visiter l’entreprise CM Quartz. Celle-ci y extrait du quartz indispensable à l’industrie liée aux nouvelles technologies : fabrication des écrans, des panneaux photovoltaïques… Cette entreprise est prête à recruter des employés et à assurer leur formation, quel que soit leur niveau : conducteurs d’engin, mécaniciens, soudeurs, agents administratifs… Ce qui compte, c’est la motivation des candidats.

Correspondant – La Dépêche –  le 01/12/2021