Decazeville. 21 classes de 4è ont visité des entreprises !

Mecanic Vallée & le CMQE Industrie du Futur se mobilisent pour faire connaître les métiers de l’industrie et les entreprises du territoire auprès des scolaires.

Les collégiens de Rieupeyroux ont visité Acti-Group Alméras. / DR.

21 rencontres ont eu lieu dans le cadre du dispositif « Match aller-Match retour » : après avoir rencontré le ou la représentant.e d’une entreprise du territoire dans leur classe en novembre, les élèves et leur enseignant ont été accueillis en avril au sein de l’entreprise pour une visite guidée. L’objectif était de poursuivre le premier échange de novembre en permettant aux élèves de visualiser de manière concrète l’entreprise et son fonctionnement et de rencontrer les salariés pour découvrir de manière pratique leurs métiers.

Cette année, 21 classes de 4e des collèges de l’Ouest Aveyron : Jean Jaurès de Cransac, Paul Ramadier de Decazeville, Sainte-Foy de Decazeville, Georges Rouquier de Rignac, Lucie Aubrac de Rieupeyroux, Saint-Louis de Capdenac, Voltaire de Capdenac, Saint-Géraud de Montbazens-Rignac ont visité une entreprise entre le 1er et le 15 avril.

Les entreprises MTI, Sampec, Les Thermes de Cransac, Découp 3 D, Aveymecanic, Bennes RCI, Mecojt, Béton du Rourgue, STS, Matière, Sogefi, 2PS, Pattyn, Moulin Calvet, Alameras, Raynal & Roquelaure, Fives Groupe, VPM Automation/ Pracartis, Nutergia, Caste Industrie, VM Building Solutions participent à ces rencontres scolaires-entreprises dont l’objectif est de faire connaître le monde de l’entreprise et de valoriser les activités industrielles du territoire pour favoriser l’attractivité des métiers industriels auprès des jeunes et notamment des jeunes filles. Et ainsi susciter des vocations…

La Dépêche – Publié le 27 /04/2022

Les filières scientifiques et industrielles recrutent des filles : on vous laisse écouter !

Retour sur la matinée IndustriELLES que nous avons co-organisé avec Mecanic Vallée le mardi 08 mars au Lycée Champollion de Figeac avec les interviews de Camille Esquerré, Cheffe de projet à Mecanic Vallée et Marianne Pradalier, Directrice des Ressources Humaines chez VPM AUTOMATION – groupe PRACARTIS.

Bonne écoute (© Radio TOTEM) :

Camille Esquerré
Marianne Pradalier

Decazeville. Un challenge à la création d’entreprise

Une initiative vouée à inciter les jeunes à voler de leurs propres ailes en créant leur entreprise a pris corps au Campus des métiers et des qualifications d’excellence où une trentaine de jeunes issus du lycée La découverte de Decazeville et du lycée des Métiers du bois et de l’habitat d’Aubin ont pris part à la première des trois sessions de ce Challenge à la création d’entreprises.

Face à eux, d’anciens élèves issus de formations similaires devenus chefs d’entreprise ont livré leurs témoignages et répondu aux nombreuses questions de l’assemblée.

« Pour créer sa propre entreprise, il n’est nullement besoin d’être le premier de la classe, mais en revanche les porteurs de projets doivent faire preuve de passion pour leur activité et d’une ténacité sans failles pour mettre en avant les qualités, technique et économique, de leurs idées », ont conseillé les chefs d’entreprise aux étudiants scolarisés en BTS. S’adressant aux jeunes, François Marty, le président de Decazeville communauté, et partenaire de cette action, a salué ce dispositif visant à développer la culture de l’entreprenariat, en les encourageant, « vous êtes l’avenir de ce territoire où plein de belles choses restent à réaliser ». Tandis que, de son côté, Jean-Luc Viargues, le président du Campus des métiers, soulignait, « ce bel exemple de synergie entre les organismes de formation et les entreprises installées sur ce territoire ».

Épauler les futurs créateurs

L’objectif de cette première séance étant de sensibiliser les étudiants à la création d’entreprise, puis de leur présenter les dispositifs de soutien développés par différentes structures d’accompagnement comme la pépinière d’entreprises Chrysalis. Les deux prochains rendez-vous, courant décembre et janvier prochains, inviteront les élèves à aller plus loin en détaillant leurs projets avant de le soumettre à un jury qui récompensera trois lauréats en leur remettant des prix d’une valeur de 4 000 €.


La Dépêche – Publié le 04/12/2021 DM

On vous dit tout : Notre Grand Projet PIA !

Nous allons tâcher de vous expliquer et vous faire découvrir au fil des semaines notre Grand Projet dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) pour lequel le CMQE Industrie du Futur a été lauréat en février 2020.

Pour commencer, c’est quoi le PIA ?

Le programme d’investissements d’avenir (PIA) est un programme de l’État français destiné à soutenir un effort d’investissement massif et ciblé dans la recherche et l’innovation et par là-même, à soutenir la compétitivité, la croissance et l’emploi sur nos territoires.

Le programme comprend 6 axes stratégiques pour l’avenir. Les investissements ont vocation à promouvoir l’excellence française en matière d’enseignement supérieur et de recherche. Ils financent un continuum d’action allant de la recherche fondamentale à l’innovation industrielle, en passant par la formation, le transfert de technologie, la maturation etc.

Le label d’Excellence, associé à l’obtention du PIA Campus des Métiers et des Qualifications (CMQ), vise à amplifier l’impact des actions du CMQ et à développer de nouveaux projets au service des filières industrielles absolument stratégiques et soumises à une concurrence mondiale de plus en plus forte ces dernières années. C’est dans le cadre du volet « Territoires d’Innovation Pédagogique » que notre projet s’inscrit – opéré par la Banque des Territoires.

Notre Campus des Métiers et des Qualification Industrie du Futur est consacré en particulier au secteur de l’industrie de la mécanique : des systèmes innovants et mécatronique en Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.

La formation et la recherche s’imposent toujours davantage comme des leviers du maintien de l’avance technologique, de la productivité et de l’employabilité dans ce contexte éminemment concurrentiel.

Cette réalité qui s’impose de manière croissante, suppose que notre CMQ Industrie du Futur se donne les moyens d’un projet encore plus ambitieux et en phase avec de nouveaux enjeux.

La labellisation Campus d’Excellence en février 2020, vise ainsi, à mieux accompagner les entreprises dans les mutations en cours du modèle économique et technologique français dans le cadre de la mondialisation et à répondre au défi de l’Industrie du Futur sur les 10 prochaines années.

Ainsi, grâce à l’obtention du financement du PIA, des actions de grandes ampleurs vont pouvoir être concrétisées sur ces 10 prochaines années sur le territoire Mecanic Vallée

Elles sont d’ailleurs à l’œuvre depuis fin 2020 !


Le CMQE Industrie du Futur rassemble des établissements d’enseignement secondaire (généraux, technologiques et professionnels) et d’enseignement supérieur, d’organismes de formation, de laboratoires de recherche et de partenaires économiques et associatifs, mobilisés sur le champ des activités du CMQE Industrie du Futur qui couvre les domaines de la conception, de la fabrication, de la maintenance, du contrôle qualité et les métiers périphériques liés à la gestion administrative.

Lycées : lycée polyvalent Gaston Monnerville de Cahors ; lycée Champollion de Figeac (LGT et LP) ; lycée polyvalent La Découverte de Decazeville ; lycées Alexis Monteil de Rodez (LGT et LP)

Centres de formation d’apprentis : CFA Académique ; CFAI midi Pyrénées – Antenne de Figeac (46) ; CCI de L’Aveyron ; CFI UIMM

Organismes de formation continue : Greta Midi Pyrénées Nord ; CFI UIMM

Enseignement supérieur : IUT de Figeac (université Jean Jaurès Toulouse) ; IUT de Rodez (Université Toulouse 1 Capitole) ; École nationale supérieure des Mines d’Albi-Carmaux

Laboratoires de recherche : Institut Clément Ader (École des Mines d’Albi) ; LRPMIP (IUT de Figeac) ; CEG – Centre d’études de Gramat (CEA), Université Champollion Albi – groupe Serious Game Research Lab (SGRL), Laboratoire ROC – Recherche Opérationnelle/Optimisation Combinatoire/Contraintes Rodez

Partenaires territoriaux : partenaires de la Mecanic Vallée (préfectures de l’Aveyron et du Lot, DREEST Midi-Pyrénées, CCI Lot et Aveyron, Aveyron expansion, Communautés de Communes (Lot et Aveyron), etc.)

Plateformes technologiques : PFT CONPIM – Conception de produits industriels en multi-sites (lycée la Découverte de Decazeville) ; PFT RASCOL – Produits et processus automatisés (lycée Rascol d’Albi)

Entreprises : entreprises partenaires de la Mecanic Vallée (143 entreprises) – Cluster : Mecanic Vallée


Notre grand projet PIA s’articule autour de 3 axes majeurs

> Développer l’attractivité des formations et de la filière des systèmes innovants et mécatronique

> Adapter l’offre de formation aux besoins des entreprises du territoire et former aux métiers de demain

> Accompagner les entreprises à la transition numérique et au développement à l’international


Concrètement, quels sont nos projets-actions ?

Cela n’est pas moins de 17 projets-actions dont 3 transversales, pilotés par notre réseau de partenaires du monde de la formation, de la recherche, de l’entreprise et des institutionnels pour « Accompagner la mutation vers une industrie du futur ».


Découvrez au fil du temps, une des fiches-actions mise en exergue afin d’appréhender toutes les facettes de notre Grand Projet PIA ! 


Ensemble, pour que l’Industrie de demain se construise aujourd’hui !

CARRIÈRES INDUSTRIELLES : LA VOIE EST OUVERTE – VERS UN AVENIR DURABLE POUR LA JEUNE GÉNÉRATION ?

Dominique Fayel, gérant chez Sampec (Lunel), s’est proposé d’intervenir auprès des collégiens de Cransac.

Parmi les actions de la Semaine de l’Industrie, les rencontres scolaires-entreprises portées par Mecanic Vallée et le Campus des métiers et des qualifications retiennent l’attention.

Ainsi, 21 classes de 4e des collèges de l’Ouest Aveyron rencontrent un ou une cheffe d’entreprise, l’objectif étant de favoriser l’attractivité des métiers auprès des jeunes, notamment des jeunes femmes, et ainsi de susciter des vocations.

Qui plus est, Mecanic Vallée et le Campus des métiers proposent 11 animations grâce à l’outil La Boîte à Métiers Industrie du Futur. Sept classes de 2e du lycée Monteil (Rodez) et quatre classes de 2e du lycée La Découverte (Decazeville) en bénéficient.

Les actions de Pôle Emploi vont de Millau à Decazeville, Villefranche et Rodez (visites d’entreprises, zooms métiers de l’agroalimentaire, métiers de l’industrie, forum emploi, recrutement…).

Pour sa part, l’UIMM Occitanie déploie une action le jeudi 25 novembre chez Sofop à Olemps, en présence de dix stagiaires de l’École de la Deuxième Chance ; au programme, des échanges avec des salariés.

Lors de la conférence de presse à la CCI Aveyron, Béatrice Veyrac, dirigeante de Soud Hydro à La Primaube, a lancé un Osez, les filles ! de bon aloi qui illustre bien le fait que les métiers de l’industrie peuvent convenir aux jeunes femmes en particulier.

Par ailleurs, les actions de découverte des métiers portées par la CCI et la DSDEN sont également dédiées un public jeune.

Enfin, la Mission Locale propose un Job Dating à Saint-Affrique (le 24 novembre), après la visite de l’entreprise familiale Devic à Rodez.

Des chiffres qui émaillent tous les secteurs d’activité, on retiendra celui qui concerne le secteur de l’énergie, l’Aveyron étant le premier producteur français d’énergies renouvelables. Un potentiel de développement qui met en lumière les transitions numérique et écologique de cette 10e édition sur l’avenir durable.

https://www.lepetitjournal.net/12-aveyron/2021/11/19/carrieres-industrielles-la-voie-est-ouverte/#gsc.tab=0

DE – Le Petit Journal Aveyron – Le 19/11/2021

Une nouvelle Directrice Opérationnelle pour le CMQE Industrie du Futur

COMMUNIQUE DE PRESSE – Le 16 Septembre 2021

Nathalie Lavaurs prend la direction opérationnelle du Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence Industrie du Futur

Nathalie Lavaurs a rejoint le CMQE Industrie du Futur le 1er Septembre 2021. Elle a pour missions de poursuivre le travail de mise en réseau d’acteurs qui interviennent, en partenariat, pour développer une large gamme de formations professionnelles, technologiques et générales, relevant de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur, ainsi que de la formation par l’apprentissage et continue, orientées vers des filières spécifiques de la mécanique et de l’industrie 4.0 qui correspondent à un enjeu socio-économique territorial. Elle contribuera à renforcer une dynamique partenariale déjà riche, entre les Entreprises industrielles, l’appareil de formation et de laboratoires de recherche sur le territoire de la Mecanic Vallée.

Nathalie Lavaurs succède à Davy Lagrange qui s’engage dans une nouvelle aventure professionnelle. Jean-Luc Viargues, Président du CMQE Industrie du Futur, remercie chaleureusement Davy Lagrange pour son investissement et pour le travail accompli.

Nathalie Lavaurs : « Je remercie Jean-Luc Viargues, Président du CMQE Industrie du Futur pour sa confiance. Je suis très heureuse de prendre la direction opérationnelle du CMQE Industrie du Futur dans une nouvelle étape de développement, avec l’appui d’une équipe dynamique et efficiente qui travaille déjà au rayonnement du CMQE Industrie du Futur sur le territoire de la Mecanic Vallée. »

Jean-Luc Viargues, Président du CMQE Industrie du Futur : « Nathalie Lavaurs est une professionnelle reconnue du secteur de la formation. Son expérience, sa maîtrise en gestion de projets et ses qualités relationnelles combinée à sa connaissance du monde industriel sont autant d’atouts pour réussir sa nouvelle mission. Elle partage avec nous la conviction que le travail en réseau des différents acteurs qui constituent le Campus des Métiers et des Qualifications d’Excellence Industrie du Futur est la clef de notre développement et du rayonnement de chacun. »

Diplômée en Sciences de l’Éducation, Nathalie Lavaurs a exercé en tant que Conseillère en Formation Continue au sein du GRETA-CFA Midi Pyrénées Nord durant 13 années sur le département du Lot.

A propos du CMQE Industrie du Futur d’Occitanie

Situé au Lycée La Découverte, à Decazeville, le Campus des métiers et des qualifications industrie du futur, labellisé Excellence sur un territoire qui fait figure d’exception industrielle, est capable de répondre à un enjeu socio-économique local et national stratégique. Il rassemble : Entreprises, Établissements de formation, laboratoires de recherche et Institutions dans une recherche de synergie vers des objectifs communs et participe ainsi à leur rayonnement à l’international. Ensemble, les acteurs des filières de l’Industrie : développent la Recherche et l’Innovation pour répondre aux nouveaux besoins de compétences.

Le Campus met en lumière les parcours de formations qui permettent de se qualifier dans les métiers d’avenir du CAP au diplôme d’Ingénieur, en formation initiale scolaire, apprentissage ou formation continue et contribue à la mixité homme femme dans l’industrie.

L’objectif du Campus est de favoriser la réactivité de l’appareil de formation face aux besoins économiques du territoire par l’insertion professionnelle et l’employabilité, un parcours de réussite pour tous, l’ouverture à l’International et à la vie du Campus, la lisibilité des parcours et de l’attractivité des métiers et des formations :

Pour les élèves, étudiants et demandeurs d’emploi – Découvrir et réfléchir son orientation :

  • Rendre attractif les métiers et les formations en mettant en lumière la mixité des parcours de formation et en favorisant la mixité des publics dans l’industrie
  • Favoriser de nouvelles compétences et développer de nouveaux diplômes,
  • Être informé sur les métiers à fort potentiel d’embauche et faciliter l’insertion professionnelle

Pour les Établissements scolaire et supérieur, centres de formation – Une pédagogie innovante

  • Valoriser l’enseignement professionnel,
  • Développer des projets innovants avec les élèves,
  • Développer une culture de transversalité supérieur/secondaire,

Pour les entreprises et les industries – Monter en compétence avec « l’industrie du futur »

  • Favoriser le recrutement de personnel qualifié,
  • Former les salariés tout au long de la vie aux nouvelles technologies de demain,
  • Accompagner vers la transition numérique et proposer du transfert technologique

Contact presse :

Myriam ALBOUY

cmqif12.communication@gmail.com / 06 18 02 45 12