A l’origine, « Campus » désigne l’espace rassemblant des bâtiments et infrastructures d’une Université, d’une Ecole. Il est apparu pour la 1ère fois au début du XVIII è siècle aux Etats-Unis. Au cours du temps, la signification s’est élargie incluant l’idée de propriété Universitaire et gagne le Monde entier. Le 1er Campus en France est crée à Caen dans les années 50. Depuis la fin du XXè siècle, le sens du terme s’est encore étendu pour s’appliquer au monde de l’entreprise pour désigner leur siège, notamment lorsqu’il s’agit de domaine de techniques de pointe (Silicone Vallée).

Aujourd’hui, le terme « Campus » est très tendance ! Mais que sait-on vraiment de notre nomination depuis sa création en 2014 ?

Soutenus par l’État et les collectivités régionales, les Campus des Métiers et des Qualifications tels que le nôtre s’articulent autour de filières d’avenir et créatrices d’emplois comme la transition énergétique, la sécurisation des informations et des transactions, l’éco-conception, la mécatronique, le tourisme et la gastronomie, les services aux personnes…

Chaque Campus des Métiers et des Qualifications proposent aux jeunes, des pôles d’excellence, offrant une gamme de formations générales, technologiques et professionnelles jusqu’au plus haut niveau, dans un champ d’activités d’avenir. Ils répondent aux besoins des entreprises en matière de recrutement de salariés bien formés, participent au développement économique régional et à l’insertion professionnelle des jeunes.

En favorisant les relations entre l’école et les entreprises, les Campus des Métiers et des Qualifications contribuent à élever le niveau de qualification, à valoriser des filières de formations porteuses d’emploi et mal connues des jeunes, à lutter contre le décrochage scolaire et à développer l’apprentissage.

Au niveau national, on dénombre 95 Campus des Métiers et des Qualifications dans des champs d’activités très divers, répartis dans 12 filières d’activités dynamiques et porteuses d’emplois.

Ainsi un Campus des métiers et des qualifications :

C’EST LA COMBINAISON DES RÉSEAUX

ECOLES DE FORMATION/INSTITUTIONS/LABORATOIRE DE RECHERCHE/ENTREPRISES

CONSACRÉ À UNE FILIÈRE SPÉCIFIQUE.

Le nôtre est consacré à la FILIERE DES SYSTEMES INNOVANTS ET MECATRONIQUE parmi 4 autres Campus des Métiers et des Qualifications en France 


L’Occitanie, première région française dans le secteur de l’Industrie, qui a volonté de mettre en avant les formations liées à ce secteur d’activité, mais aussi les outils d’innovation que sont les laboratoires, les centres de recherche et les universités présents dans la région. Le CMQ Industrie du Futur œuvre principalement sur le Lot et l’Aveyron.


Le CMQ INDUSTRIE DU FUTUR est une association constituée de membres engagés dans le renforcement de la filière Industrielle du secteur de la mécanique

Dans le paysage souvent complexe de la Formation et de la Recherche, le CMQ Industrie du Futur se positionne à la rencontre du monde Economique, du monde de la Formation et de la Recherche ; facilitateur dans la mise en relations des acteurs de la filière, il est également initiateur de projets, tant de formation que de développement des entreprises. Ainsi, il vise à favoriser la continuité de parcours de formation entre la formation initiale secondaire et supérieur, à faciliter l’accès à la formation continue pour tous les publics tout en permettant d’adopter différents statuts tout au long de la formation : scolaire, apprentissage, voire stagiaire de la formation professionnelle.

Ils reposent sur des secteurs d’activités spécifiques qui permettent d’ouvrir le recrutement des élèves à l’ensemble du territoire national.

Ils jouent également un rôle important en matière d’information sur les possibilités offertes par la validation des acquis de l’expérience (V.A.E.).

Télécharger la fiche complète de présentation du CMQ Industrie du Futur


Vous pouvez nous retrouver sur des salons et autres événements liés à la formation et au monde de l’Industrie.


Un projet ambitieux pour répondre à un pôle d’Excellence – le projet du p.i.a. 3 (Programme d’investissement d’avenir)

Labellisé « Excellence » sur son territoire, parmi 23 projets retenus au niveau national, ce label reconnaît au Campus sa capacité à répondre à un enjeu socio-économique local et national stratégique, à fédérer les acteurs de filières économiques d’avenir, à tisser des partenariats avec des acteurs économiques de premier plan (Ratier Figeac, Figeac Aéro, Bosch, Lisi Aerospace…) ainsi qu’à participer à leur rayonnement à l’international.

Il bénéficie en cela d’un financement de l’État, qui lui est attribué pour une période de dix ans. Concrètement, sur le territoire de la Mecanic Vallée, cela se traduira par l’émergence de nouvelles formations et le développement de celles qui sont déjà en place.

Diverses actions et projets vont être élaborés au cours de ces 10 prochaines années dans des perspectives d’innovations, de co-créations dans un secteur industriel d’ores et déjà en pleine mutation. La révolution technologique qui est en train de s’opérer, à l’heure actuelle, commence à transformer considérablement le panorama d’un nouveau marché économique tourné vers l’Intelligence Artificielle (IA). Il s’agit alors de penser dès maintenant, à l’émergence de nouveaux métiers et donc, de nouvelles compétences basées sur des technologies du futur.

La délégation du campus des métiers au côté de Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Education Nationale © CMQIF
La délégation du campus des métiers reçue dans les salons du ministère de l’Education nationale et a pu également rencontrer Murielle Pénicaud, Ministre du Travail (de 2017 à 2020 sous le Gouvernement d’Edouard Philippe) © CMQIF

Projet du P.I.A. 3 : Accompagner la mutation vers l’Industrie du Futur -> Prix d’Excellence distinction remise par l’Education Nationale le 9 février 2020.