Figeac. Une semaine de stage inédite pour des collégiens de Masbou

Huit élèves de 4e et 3e Segpa du collège Masbou qui n’ont pas trouvé de stage en entreprise bénéficient toute la semaine d’un stage particulier de découverte des métiers de l’industrie.

Les collégiens de Masbou ont commencé hier leur semaine de stage en découvrant le plateau technique du lycée Champollion à Figeac. DDM JC Boyer

Toujours compliqué, la recherche d’un stage en entreprise s’est révélée impossible dans le contexte sanitaire actuel pour certains élèves du collège Masbou. Un groupe de huit jeunes, quatre en classe de 4è et quatre de 3è Segpa, n’a pas pu trouver un accueil en milieu professionnel cette année. Qu’à cela ne tienne, une alternative originale proposée par le Campus des métiers et des qualifications d’excellence industrie du futur à vu le jour, permettant aux élèves dépourvus de stage de vivre une semaine de découverte dans diverses structures professionnelles et de formation du territoire.

« Il fallait trouver une solution pour ces jeunes. Grâce à nos partenaires, nous avons pu mettre en place cette semaine. C’est une chance pour ces jeunes d’en bénéficier et de pouvoir découvrir les formations et les métiers dits industriels, connus mais aussi beaucoup de métiers cachés, sur un rythme soutenu et diversifié », se félicite la principale du collège Masbou, Stéphanie Bronquart.

Des visites en entreprises et des découvertes de formations

Depuis lundi matin et jusqu’à vendredi après-midi, les huit collégiens suivent un planning chargé rythmé par les visites en entreprises et les découvertes des filières. C’est une semaine de stage de découverte à travers des visites d’entreprises qui nous ouvrent leurs portes dans le secteur de la Mecanic Vallée comme Chassint Peinture, le Leclerc Drive, le CEA de Gramat, les Fermes de Figeac ou encore le Syded de Gourdon. L’idée est de leur montrer l’ensemble des métiers de l’industrie qui recrutent mais aussi de leur présenter les filières et les formations à travers des visites des plateaux techniques du lycée Champollion à Figeac et du lycée la Découverte à Decazeville ou encore le Centre de formation de l’industrie à Cambes », détaille Nathalie Lavaurs, directrice du Campus des métiers et des qualifications, qui encadre l’opération avec Nicole Barbier, ingénieure pour l’école au rectorat de Toulouse. L’opération reçoit un très bon accueil. « Sur ce territoire, nos entreprises ont besoin de ces jeunes formés à ces métiers », rappelle Nathalie Lavaurs. Une première expérimentation de cette semaine de stage particulière avait été menée avec succès l’an dernier. « C’est vraiment une proposition clé en main qui une vraie opportunité pour les élèves », souligne la principale du collège Masbou. Le nouveau dispositif s’inscrit dans l’accompagnement à l’orientation et ouvre de belles perspectives pour les jeunes du territoire dès le collège.

La Dépêche 15/02/2022 – Audrey Lecomte