Rodez : le robot du lycée Monteil écrase la concurrence et se qualifie pour la finale nationale

Deux. Les représentants du lycée Monteil de Rodez n’étaient que deux à défendre leur chance face à l’armada déployée par les 14 autres équipes du Grand Sud Ouest venues, il y a quelques jours, défendre leurs chances au concours de robotique organisé à la Cité de l’espace, à Toulouse. 

Les représentants des 15 équipes venant  de tout le Grand Sud ouest (de la Rochelle à Marseille) se sont retrouvés récemment pour prendre part au concours de robotique organisé par Planète Sciences à la Cité de l’espace à Toulouse.  
Malgré un niveau de compétition toujours plus élevé, le robot présenté par les lycéens de Monteil a réussi à se classer à la première place à l’issue des qualifications. Une première place synonyme de qualification aux phases finales pour les Aveyronnais de Monteil. « Cette année encore la prouesse a été technologique et humaine, explique leur enseignant et accompagnateur Christophe Rieux.  En ce sens le robot a fait sensation sur le stand à Toulouse.  A la remise des trophées, les autorités ont noté la fierté que la coupe reste occitane. Ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps, ont-ils aussi  précisé ». 

Qualifiés pour la finale nationale

« Seuls deux lycéens de première étaient présents au concours, mais ils ont assuré en sachant faire preuve de régularité », poursuit l’enseignant. En effet, partis derniers à la fin de la première série de matchs – dû à un manque d’entraînement certainement, selon leur enseignant –  ils ont remonté au classement au fil de la journée allant même jusqu’à créer la surprise en fin de journée.
 Les deux lauréats ruthénois sont désormais tournés vers la prochaine étape, à  savoir, la finale nationale qui se déroulera à la Roche-sur-Yon, le week-end de l’Ascension. « Sur place, nous allons nous confronter aux 64 meilleures équipes sélectionnées sur tout le territoire national », jubile celui qui sera à leurs côtés pour cette nouvelle aventure. Sans attendre davantage, les deux lycéens plus motivés que jamais se sont remis au travail pour perfectionner leur robot et tenter d’accrocher un podium. Réponse après le 26 mai.

Centre Presse – Publié le 24/04/2022 – Rachid Benarab