Le lycée Monteil de Rodez a reçu une imprimante 3D dernier cri

Le lycée Monteil, et plus précisément la plateforme technologique (PFT) pour la conception de produits industriels, a reçu une toute nouvelle imprimante 3D “Markforged”, dernièrement.

Financée par l’État et la Région, celle-ci permet l’impression en plastique composite, c’est-à-dire mélangé avec d’autres matériaux, comme le carbone par exemple. Ce qui donne à l’objet usiné une “résistance mécanique plus importante”, souligne Jean-Marc Riols, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques et ancien membre de la PFT, dont fait partie le lycée “Nous sommes les seuls dans le département à avoir ce type d’imprimante”, ajoute-t-il.

Un investissement

Le PFT regroupe cinq établissements, dont le lycée Monteil et le lycée de la Découverte à Decazeville. Et à Rodez, ce sont deux professeurs de sciences de l’ingénieur qui s’occupent du programme : Patrick Calmels et Olivier Cazagne.

Le programme est au service des entreprises locales, pour les accompagner dans la recherche et la conception de projets techniques (impression 3D, calculs et justifications numériques…).

“Et les entreprises ont d’ailleurs été consultées pour savoir si l’acquisition de l’imprimante 3D les aiderait et leur servirait”, précise Jean-Marc Riols.

Maintenant que l’imprimante 3D est arrivée, les deux enseignants n’attendent plus que les entrepreneurs qui ont un projet les contactent, pour commencer à travailler avec elle.

https://www.ladepeche.fr/2021/04/08/le-lycee-monteil-a-recu-une-imprimante-3d-dernier-cri-9475384.php

m.p. La Dépêche – le  08/04/2021

Lycée de Decazeville. Le partenariat se poursuit avec les Thermes de Cransac

« Depuis une dizaine d’années, une forme de partenariat s’entretient entre le lycée la Découverte de Decazeville et les Thermes de Cransac. Il avait été initié avec Christophe Echavidre, alors directeur des Thermes, et Guy Aldebert, responsable des ateliers du lycée.
© DR

Des étudiants fabriquent donc des produits adéquats. Plusieurs articles ont vu le jour, du sur-mesure pour être parfaitement adaptées aux installations de l’établissement cransacois : diffuseurs de gaz thermal réalisés en composites pour traiter l’arthrose aux genoux ; supports de cataplasme conçus en composites pour traiter l’arthrose au niveau des cervicales ; diffuseurs de gaz thermal réalisés en composites pour traiter l’arthrose au niveau des hanches ; supports de mains confectionnés en plastique (PVC) pour traiter l’arthrose au niveau des mains. Dans un premier temps, les étudiants de licence professionnelle CFAO et les étudiants de BTS Europlastics et composites conçoivent et dessinent les pièces et les moules avec les enseignants Bruno Fabié et Stéphane Longueville.

Puis ils confectionnent les moules avec Jean-Michel Rols et Daniel Guiraudie. Au bout de la chaîne, la fabrication des pièces est assurée par les étudiants de BTS Europlastics et Composites avec Chérif Braïkia et par les élèves de bac pro plastiques et composites sous l’égide de Pascal Courbières.

Ces réalisations représentent des compléments de formation intéressants pour développer les compétences des élèves dans la conception et la fabrication de pièces plastiques et composites ; un exemple concret de ce qui les attendra une fois entrée dans la vie active.

Nicolas Jacquemin, le nouveau directeur qui dirige les thermes de Cransac et qui a succédé à Benoit Livertout, vient de solliciter à nouveau le lycée decazevillois pour la fabrication d’une dizaine de supports de cervicales et de supports de mains.

Mais aussi pour un nouveau projet de diffuseur de gaz thermal pour genoux. Nicolas Jacquemin s’est dit ravi de poursuivre cette entente, très positive pour les deux parties. »

D.L

© Source La Dépêche