Technicien en automatismes (H/F)

Le technicien en automatismes est un expert en matière de systèmes automatisés. Le technicien en automatismes allie technologies classiques et programmation informatique pour faciliter la production de tous types de systèmes.

MISSION PRINCIPALE DU TECHNICIEN EN AUTOMATISMES

Le technicien en automatismes est responsable de l’exploitation de l’automatisation des systèmes de production. C’est le technicien en automatismes qui conçoit et adapte les programmes informatiques commandant les automates.

ACTIVITÉS DU TECHNICIEN EN AUTOMATISMES

  • Conçoit les systèmes automatisés pour les machines industrielles
  • Met en service et assure la maintenance des systèmes automatisés

COMPÉTENCES DU TECHNICIEN EN AUTOMATISMES

  • Analyse les opérations de production à automatiser (dosage, mesurage, régulation d’un niveau, déplacement d’un outil…
  • Établit un cahier des charges des opérations d’automatisation
  • Conçoit un automatisme pour contrôler et commander les opérations modélisation de robots, programmation, mise en réseau, intégration au processus de fabrication
  • Conçoit la partie mécanique du système (moteurs, vérins, roulements…)
  • Effectue la réalisation et la saisie du programme informatique
  • Effectue les relevés de mesure
  • Assure l’entretien de l’installation et l’assistance à distance
  • Intervient en cas de panne et coordonne les équipes
  • Rédige le descriptif technique pour les futurs utilisateurs

COMPÉTENCES TRANSVERSES DU TECHNICIEN EN AUTOMATISMES

  • Assure le suivi d’intervention et la transmission des supports au service concerné
  • Lit un plan ou un schéma technique mécanique, électrique, hydraulique, etc.
  • Respecte les règles de sécurité
  • Utilise des appareils de mesure électrique
  • Maîtrise les logiciels de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur GMAO et Conception Assisté par Ordinateur CAO
  • Vérifie le respect des normes qualité
  • Maîtrise l’anglais technique et les langages de programmation informatique

Voir la fiche complète du métier sur le site de l’observatoire de la métallurgie